Le Motorola Edge S officiel, ne le sous-estimez pas

Motorola est de retour avec le Motorola Edge S, un smartphone haut de gamme embarquant un Snapdragon 870 et offrant ainsi le plein support de la sacro-sainte 5G.

Le look est soigné. Motorola a opté pour un boîtier en verre, avec une armature métallique et un dos affichant un effet de lumière intéressant. Rien à dire non plus du côté de la façade. Ici, le constructeur est parti sur un écran aux bordures contenues. La dalle est en revanche moins bombée que sur le Motorola Edge, ce qui est finalement un peu dommage.

Le Motorola Edge S a un look très actuel, mais il perd l'écran incurvé.
Le Motorola Edge S a un look très actuel, mais il perd l’écran incurvé.

Autre particularité intéressante, l’écran ne compte pas un, mais deux poinçons… qui sont bien entendu occupés par des caméras frontales.

Motorola Edge S : un design léché et une fiche technique intéressante

Les caméras en question affichent une définition de 16 et de 8 millions de pixels et elles seront capables de fonctionner ensemble pour générer de beaux portraits… mais pas seulement. Motorola a en effet intégré à la plateforme une fonction qui permettra au Edge S de mesurer le rythme cardiaque de son propriétaire en analysant son visage.

La fiche technique est solide. L’écran atteint ainsi les 6,7 pouces au format 21:9 et il est capable d’afficher du Full HD+, avec un taux de rafraichissement de 90 Hz. Motorola n’a en revanche pas opté pour une dalle OLED, mais LCD. Et on espère bien entendu qu’il n’a pas regardé à la dépense et qu’il a su choisir un panneau de qualité.

La vraie particularité du Motorola Edge S, du moins sur le plan technique, c’est la présence d’un Snapdragon 870. Cette puce a été présentée récemment par Qualcomm et elle vient se positionner au dessus du Snapdragon 865+, avec lequel elle partage finalement pas mal de traits communs. Pour l’accompagner, on trouve 6 ou 8 Go de mémoire vive et un modem 5G Snapdragon x55, avec un espace de stockage compris entre 128 et 256 Go – plusieurs modèles seront en effet commercialisés.

Le volet photographique s’appuie sur trois capteurs placés à l’arrière.

Quelques manques sur la photo, mais un prix attractif

Le capteur principal atteint les 64 millions de pixels et il s’accompagne d’une optique ouvrant à f/1.7. Ensuite, on a un capteur de 16 millions de pixels associé à une optique offrant un champ de vision de 121° et capable de prendre des photos en macro. Le dernier capteur atteint les 2 millions de pixels et il est dévolu à la profondeur de champ. L’audio zoom répond présent et on a aussi un capteur ToF.

Le lecteur d’empreintes est placé sur la tranche du téléphone, un téléphone qui embarque une prise casque et qui est résistant aux éclaboussures. En plus de la 5G, il offre aussi une compatibilité avec le WiFi 802.11 ax et le Bluetooth 5.1. La batterie atteint les 5 000 mAh et elle est compatible avec la charge rapide 20 W.

Le prix de vente reste contenu et il démarrera autour des 300 $ pour le premier modèle, contre 370 ou 430 $ pour les versions avec 8 Go de RAM et 128 Go de stockage ou avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. Ce qui reste finalement très intéressant vu tout ce qu’il propose.

Seul bémol, pour le moment, seule la Chine peut en profiter et on ignore donc quand il sortira en France.