Motorola est en train de préparer un smartphone à 50$

Motorola a frappé fort l’année dernière en lançant le Moto X et le Moto G, deux terminaux salués par la critique et disponibles, en plus, dans l’hexagone. Enfin presque, puisque le Moto X n’arrivera en France que le mois prochain. Mais voilà, le constructeur n’a apparemment pas dit son dernier mot. Profitant d’une entrevue menée par Trusted Review, Dennis Woodside a ainsi indiqué que ses équipes travaillaient sur un nouveau smartphone. Et cette fois, l’objectif du constructeur est assez clair, il s’agit tout simplement de produire un terminal dont le prix de vente n’excédera pas les 50$.

Le CEO de Motorola semble avoir la tête solidement ancrée sur ses épaules. Peut-être plus que la plupart des cadres supérieurs des grandes multinationales de ce monde. L’homme est effectivement convaincu que tout le monde n’a pas forcément les moyens de mettre 179$ (soit le prix du Moto G, pour ceux qui n’ont pas la mémoire des chiffres) dans un téléphone portable, aussi intelligent soit-il.

Motorola 50$

Un Motorola à 50$, ça vous tente ?

Mais le meilleur reste à venir car Dennis Woodside a même été jusqu’à évoquer le lancement d’un terminal dont le prix de vente serait fixé à 50$. L’objectif de Motorola serait assez simple, il s’agirait tout bonnement de démocratiser les technologies nomades et de les rendre aussi accessibles que possible.

Produire un smartphone à 50$ n’est pas chose aisée, cependant. Selon toute vraisemblance, un tel terminal devrait se positionner sous le Moto G en terme de spécifications techniques et on peut légitimement se demander si c’est vraiment possible. Pour rappel, ce dernier embarque un écran de 4.5 pouces offrant une définition de type HD 720p, un processeur Qualcomm Snapdragon 400 cadencé à 1.2 GHz, un GPU Adreno 305, 1 Go de mémoire vive et 8 Go ou 16 Go d’espace de stockage en fonction du modèle choisi. Je passe sur le capteur de 5 millions de pixels, sur la caméra frontale de 1.3 million de pixels, sur le WiFi 802.11 b/g/n, sur le Bluetooth 4.0 et sur la batterie de 2 070 mAh.

Le Moto G n’est pas un foudre de guerre, c’est certain, mais il s’en sort bien dans la plupart des situations. Plutôt que de lancer un nouveau terminal encore moins puissant, Motorola ferait peut-être bien d’attendre encore quelques semaines et baisser ensuite le prix de ce dernier.

Après tout, le vrai défi, ce n’est pas forcément de lancer un smartphone vendu à 50$, mais plutôt d’en lancer un qui soit suffisamment puissant pour nous accompagner au quotidien.

Mots-clés motorola