Motorola vient d’officialiser son Razr pliable

Motorola est de retour et il vient de frapper fort. La marque a effectivement présenté cette nuit le Razr, son tout premier smartphone pliable. Et il a de solides arguments à faire valoir.

Cela ne vous aura sans doute pas échappé, mais les smartphones pliables sont très à la mode ces derniers temps. Si Royole a été le premier à ouvrir le feu, il a depuis été rejoint par Samsung et par Huawei.

Le Razr pliable de Motorola

Le Razr pliable de Motorola

Motorola, de son côté, travaillait lui aussi sur un appareil de ce genre, un appareil qui a été officialisé cette nuit.

Motorola a présenté son Razr pliable

Le Razr ne ressemble ni à un Galaxy Fold ni à un Huawei Mate X et c’est sans doute son plus bel atout. Motorola a effectivement préféré s’éloigner de ses concurrents afin de concevoir un produit un peu plus original. L’appareil se rapproche donc davantage des téléphones à clapet de notre enfance et il s’ouvrira donc sur un axe horizontal, pour découvrir un écran de 6,2 pouces.

Tout comme Samsung avec le Galaxy Fold, Motorola a également décidé d’équiper son téléphone d’un deuxième écran à l’extérieur. La dalle s’étire cette fois sur 2,7 pouces et elle servira principalement à lire les notifications et les messages reçus.

Le concept est intéressant, en revanche le positionnement du terminal est un peu plus surprenant. Le Razr vient en effet se placer sur un segment milieu de gamme sur le plan technique.

L’écran principal est de type pOLED et il s’étire donc sur une diagonale de 6,2 pouces, avec une résolution en 2142 x 876 et un format au 21:9. Le second écran est de type gOLED et il se limite cette fois à une résolution en 800 x 600. Le problème vient donc du processeur puisque ce dernier est en réalité un Snapdragon 710. Et donc une puce milieu de gamme. Pour l’accompagner, Motorola a mis en place 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage.

Un téléphone à clapet revisité

Et la deuxième déconvenue vient de la batterie. Elle se limite à une capacité de 2510 mAh et on imagine donc que le Razr aura du mal à tenir la journée… sauf bien sûr si nous nous limitons au petit écran. Ce que personne ne fera.

Peu de choses à dire sur la partie photo, si ce n’est qu’elle reste très conventionnelle, avec un capteur arrière de 16 millions de pixels accompagné d’une optique ouvrant à f/1.7 et une caméra frontale de 5 millions de pixels avec une optique ouvrant à f/2.0.

Mais il reste à évoquer la question du prix. Et là encore, la nouvelle ne fera pas que des heureux. Le Razr est en effet attendu chez Verizon aux Etats-Unis au prix de 1500 $ pièce. Certes, il n’est pas aussi cher que le Galaxy Fold ou le Mate X, mais sa configuration est aussi loin d’égaler celle de ses concurrents.