Mozilla : Google continuera d’être le moteur de recherche par défaut de Firefox jusqu’en 2023

Samedi 15 août 2020, The Verge nous rapporte que Mozilla et Google ont renouvelé leur contrat en vue de garder Google comme le moteur de recherche par défaut dans le navigateur Firefox jusqu’en 2023 au moins. Cet accord est le prolongement d’un contrat en cours qui devrait expirer à la fin de cette année 2020.

Jusqu’à présent, ni Mozilla ni Google n’ont encore annoncé publiquement la conclusion de ce renouvellement de contrat. Néanmoins, l’annonce ne devrait plus se faire attendre d’autant plus que, à en croire les informations de ZDNet, cet accord rapporterait entre 400 et 450 millions de dollars par an à Mozilla.

Crédit Pixabay

Un joli pactole dont l’entreprise a grandement besoin au vu des répercussions négatives que la pandémie de coronavirus a entraînées sur ses activités et, surtout, sur son chiffre d’affaires.

Mozilla a failli licencier 25% de ses employés

L’année 2020 aura marqué une importante rétractation du personnel chez Mozilla. Alors qu’en janvier, l’entreprise avait déjà licencié 70 personnes environ, la pandémie de coronavirus a empiré les choses puisque, selon un billet de blog publié par le PDG de Mozilla, Mitchell Baker, le coronavirus a eu « un impact significatif » sur les revenus de l’entreprise. A tel point que Mozilla s’apprêtait à licencier un quart de ses effectifs, soit 250 employés.

Heureusement, ce renouvellement du contrat entre Google et Mozilla devrait aider ce dernier à remonter la pente. Le porte-parole de Mozilla, Justin O’Kelly, a déclaré à The Verge à ce sujet que :

Le partenariat de recherche de Mozilla avec Google est en cours, avec Google comme moteur de recherche par défaut dans le navigateur Firefox dans de nombreux endroits à travers le monde. Nous avons récemment prolongé le partenariat et la relation ne change pas.

Mozilla veut proposer de nouveaux produits plus attractifs

Il faut noter que la plupart des revenus de Mozilla proviennent des sociétés de moteurs de recherche comme Google qui le paient pour que leur moteur de recherche soit l’option par défaut dans Firefox. C’est également le cas de Yandex en Russie et de Baidu en Chine.

Toujours dans le billet de blog, Mitchell Baker annonce que Mozilla va désormais se concentrer sur la création de nouveaux produits « que les gens aiment et veulent utiliser » et que l’entreprise se recentrera sur la communauté et identifierait de nouvelles sources de revenus.

Espérons que ces initiatives s’avèrent cette fois-ci concluantes au regard des anciens projets de Mozilla, comme le téléphone Firefox ou le système d’exploitation Firefox, qui ont été de véritables flops.