Mozilla laisse tomber le dinosaure et se paye un nouveau logo

Après pratiquement vingt ans de bons et loyaux services, le dinosaure rouge de Mozilla va prendre sa retraite. La bête imaginée par Shepard Fairey va donc laisser sa place à une nouvelle identité visuelle, minimaliste et dans l’air du temps, qui devrait en outre plaire aux Nerds.

C’est en effet à la suite d’un long programme coopératif – où les internautes étaient amenés à donner leur avis (Mozilla oblige) – que la fondation est visiblement parvenue à mettre tout le monde d’accord avec un logo reprenant son nom en lettres minuscules blanches sur fond noir. L’originalité viendra toutefois de certains caractères évoquant le fameux “://” présent dans les adresses URL. Une manière pour Mozilla de rappeler au monde son attachement pour internet.

mozilla-new-logo

Puisqu’une image vaut souvent mille mots, voici la nouvelle identité visuelle de Mozilla

Le clin d’œil ne s’est d’ailleurs pas arrêté à l’URL, les concepteurs de ce nouveau logo ayant également indiqué que l’encadrement noir des caractères rappelle la sélection d’un texte ou une simple ligne en informatique.

Nouveau logo et nouvelle police de caractères

Fidèle à son credo communautaire Mozilla a chargé studio de design hollandais Typotheque (spécialisé dans les polices de caractères non-latine)de lui créer une police qui lui corresponde : c’est ainsi que Zilla (gratuite et libre) naquit.

Originale sans être excentrique, cette dernière tend à réinterpréter la police Courier (massivement utilisée dans le code), tout en lui apposant un style “journalistique” – comme le décrit Mozilla – faisant écho à son amour pour les débats sur le présent et l’avenir d’internet.

La fondation précise en outre que chacune de ses communautés bénévoles pourra user de ce fameux nouveau logo en y ajoutant sa propre couleur ainsi qu’une image la représentant. De cette manière, la diversité sera de mise sans pour autant sacrifier l’unité et la cohérence sur le plan visuel.

Au travers de cette nouvelle identité visuelle, Mozilla espère se démarquer de ses concurrents (ce sont vers les grandes firmes de la Silicon Valley que nos regards se tournent), tout en réaffirmant sa volonté de rester la fondation qu’elle était lors de sa création en 1998 : une fondation libre, non lucrative et ouverte.

Mots-clés mozilla