Ms Yeah, la YouTubeuse chinoise qui fait des crêpes avec son ordinateur

Ms Yeah n’est pas une YouTubeuse comme les autres. Elle est en effet devenue une véritable célébrité en Chine en faisant la cuisine au bureau en utilisant des objets totalement inhabituels.

Ms Yeah travaille depuis plusieurs années pour une entreprise chinoise. Comme beaucoup d’autres personnes à travers le monde, il lui arrive fréquemment de rester au bureau le midi pour déjeuner. Toutefois, elle n’apprécie guère les sandwichs ou les salades et elle préfère ainsi se régaler avec de bons petits plats.

Ms Yeah

Le truc, c’est qu’une entreprise n’offre pas tout le confort d’une cuisine.

Ms Yeah, une YouTubeuse culinaire extrêmement créative

Ms Yeah a donc commencé à utiliser des objets du quotidien pour se faire à manger, des objets pas forcément destinés à cet usage. Amusés par son inventivité, ses collègues lui ont proposé d’immortaliser ses plus belles frasques en vidéo et la femme a naturellement accepté.

Puis, un beau matin, elle a eu la brillante idée de mettre ces fameuses vidéos en ligne sur YouTube pour les partager avec le plus grand monde.

Le succès a été immédiat et ces fameuses vidéos ont rapidement commencé à accumuler les vues. Les semaines passant, Ms Yeah est parvenue à fédérer une belle communauté autour de sa passion et sa chaîne compte à l’heure actuelle un peu plus de 680 000 abonnés, le tout pour près de soixante millions de vues totales.

Certaines de ces vidéos ont d’ailleurs rencontré un franc succès et c’est notamment le cas de celle où la YouTubeuse fait cuire des crêpes avec l’unité centrale de son ordinateur professionnel.

Le succès a été immédiat

Totalement épique, la séquence montre ainsi Ms Yeah en train de débrancher son ordinateur et de le vider de tous ses composants pour la poser ensuite sur son bureau, au-dessus d’un feu. Pour ensuite verser de la pâte à crêpes directement dessus.

Dans une autre vidéo, Ms Yeah est filmée en train de faire cuire des tranches de viande avec un fer à repasser après les avoir délicatement emballées dans de l’aluminium.

Le plus fou, c’est que la YouTubeuse a monté un véritable business autour de son travail, un business qui pourrait lui rapporter très gros en placement de produits dans les mois à venir.

Un succès impressionnant, donc, et encore plus lorsqu’on sait que YouTube n’est pas précisément en odeur de sainteté en Chine.

Mots-clés webyoutube