MultiPLX : une nouvelle alternative à Google Reader

L’échéance est proche. Dans un peu plus d’une semaine, Google Reader va définitivement tirer sa révérence, laissant orphelins des millions d’internautes à travers le monde. C’est tragique, bien entendu, mais les alternatives ne manquent pas et certaines sociétés comme Digg ou encore AOL ont ainsi décidé de se lancer sur le secteur. Des visages connus, certes, mais également quelques anonymes qui vont tenter de profiter de la situation pour récupérer quelques utilisateurs au passage. MultiPLX est l’un d’entre eux et cet agrégateur de flux rss accessible directement par l’intermédiaire de n’importe quel navigateur web a donc pour vocation de se substituer à notre vieil ami.

La première chose à savoir, au sujet de MultiPLX, c’est qu’il n’est pas nécessaire d’être inscrit au service pour en profiter. En réalité, en se rendant sur la page d’accueil du service, les internautes se retrouveront face aux dernières actualités populaires, des actualités qu’ils pourront « consommer » sans avoir à remplir un quelconque formulaire. C’est bien, mais sachez tout-de-même que ce contenu est anglophone, et généraliste.

MultiPLX

MultiPLX, un nouvel agrégateur de flux rss.

Si vous souhaitez personnaliser le contenu de la page, ou même accéder à votre veille personnelle, vous n’aurez pas trente-six solutions et il faudra ainsi vous créer un compte sur la plateforme. Rassurez-vous cependant car la procédure à suivre est assez rapide, elle se résume effectivement à la saisie de votre adresse mail et à la définition d’un mot de passe. Pas besoin de donner toutes vos informations personnelles, donc. Une fois votre compte actif, MultiPLX va vous renvoyer vers une page où vous pourrez vous abonner aux sujets de votre choix. Tous les domaines sont représentés, de l’automobile au high-tech en passant par la mode, l’humour ou même l’actualité people.

L’import disponible, mais au format OPML ou XML

Toutefois, une seconde solution s’offre à vous. Si vous avez déjà construit votre veille, vous aurez effectivement la possibilité d’importer vos abonnements en cliquant sur le lien correspondant. Il faudra simplement penser à récupérer votre fichier OPML ou XML puisque le service ne reconnait que ces formats. On ne pourra donc pas récupérer directement notre contenu depuis Google Reader et il faudra bien penser à exporter nos données au préalable.

L’affichage des contenus se fait à la manière de Pinterest, chaque article apparaissant dans un encart dédié. Il suffira de cliquer dessus pour voir apparaître le contenu en pleine page. A partir de là, nous pourrons l’ajouter à nos favoris, le partager ou encore  le marquer en non lu. Tout en bas, à droite, nous trouverons également deux liens qui nous permettront de sauter d’un contenu à un autre. C’est pas mal mais le gros problème de ce système, c’est que nous devrons nécessairement ouvrir un article pour le marquer comme étant lu. Pas très pratique, surtout pas lorsqu’on doit jongler avec un grand nombre de flux différents.

Même chose pour l’affichage. Cela dit, de ce côté, sachez qu’il est parfaitement possible de changer la vue en cliquant que les icônes présents dans la barre d’outils intégrée en bas. On aura d’ailleurs droit à un mode d’affichage identique à celui de Google Reader. Puisqu’on en parle, on peut signaler qu’on trouvera dans cette barre d’autres boutons pour filter les éléments affichés, ou encore pour tout marquer en lu.

Pour le moment, MultiPLX est assez limité, mais il faut savoir que le service vient tout juste d’ouvrir ses portes et de nombreuses améliorations sont ainsi à prévoir, des améliorations dont vous pouvez trouver une liste à cette adresse.

Mots-clés web