Web

Multiverse, des MMO gratuits pour passer le temps…

Parfois, il arrive que l’on fasse l’impasse sur certaines technologies très prometteuses. Qu’on oublie d’en parler et qu’on se réveille, du coup, un peu tard. C’est complètement le cas avec Multiverse, une plateforme très originale qui vous propose tout un tas de MMO très accessibles et complètement gratuits. Juste de quoi passer les longs dimanches pluvieux et préparer, en douceur, la rentrée…

A la base, Multiverse est une plateforme de développement lancée pour permettre à n’importe quel développeur de créer son univers virtuel (type Second Life) ou son MMO (type World of Warcraft). Visiblement, de nombreux univers sont déjà accessibles et d’autres devraient pointer très rapidement le bout de leur nez. On parle ainsi d’une adaptation de la série Buffy ou même du film Titanic dans les jours / semaines / mois qui viennent.

Tout commence par l’inévitable inscription au service et par le téléchargement du client. Très léger, ce dernier contient le strict minimum. Il suffira en effet de lancer ce dernier et de sélectionner l’univers virtuel de son choix pour qu’il rapatrie tous les fichiers qui vont bien. D’ailleurs, à ce sujet, je vous conseille de vous y prendre à l’avance puisque l’opération peut être longue, très longue même.

L’intérêt de Multiverse est évident. Les mondes virtuels, ainsi que les MMO, continuent de fasciner les internautes, surtout les plus jeunes d’entre eux. Sauf qu’en général, pour jouer à un tel jeu, il faut s’acquitter d’un abonnement mensuel d’environ 15€. Avec cette plateforme, les internautes peuvent accéder à des univers très riches, radicalement différents les uns des autres, sans débourser un seul centime. Faut bien l’avouer, l’idée est très séduisante.

Si je ne me trompe pas, cette plateforme a vu le jour l’année dernière. A ce jour, une dizaine d’univers virtuels sont accessibles. Généralement, le développement de ce type d’applications prend au moins deux ans, voir plus pour les MMO les plus complexes. Comme quoi, l’ouverture d’une plateforme, ça a du bon : Multiverse s’est assuré une main d’œuvre conséquente et compétente qui viendra enrichir son service sans avoir pour autant à les rémunérer. Pour un peu, ce serait presque le rêve américain…