De la musique créée avec les données des sondes Voyager

C’est en 1977 que la NASA lance Voyager 1 et Voyager 2, deux sondes jumelles ayant pour objectif d’étudier le système solaire externe et les planètes qui le composent, c’est-à-dire toutes celles se situant derrière Jupiter. C’est Voyager 1 qui a d’ailleurs officiellement passé les limites de l’influence du Soleil en août 2012 et qui a ainsi représenté le premier objet terrestre hors du système solaire. Et depuis plus de 25 ans qu’elles ont été lancées, les deux sondes du programme Voyager ont rapporté un grand nombre de données, aidant ainsi à améliorer nos connaissances en confirmant ou infirmant certaines hypothèses.

Ces données, un certain Domenico Vicinanza, chef de projet à GÉANT qui est un réseau de données européen servant à la recherche, les a utilisées pour… faire de la musique. Et le résultat, loin d’être abominable, est même plutôt bon.

Les sondes Voyager s'improvisent musiciennes

Les sondes Voyager s’improvisent musiciennes

Évidemment, les sondes Voyager ne nous ont pas directement transmis du son venant de l’espace, étant donné que le son ne se propage pas dans l’espace (oui, les films nous mentent pour être autre chose qu’une suite d’images silencieuses). C’est pourquoi Vicinanza a dû faire autrement : à différents types de données, il a associé différentes fréquences pour ainsi former des notes.

Ainsi, il a créé de la musique à partir des données rapportées par Voyager 1 et par Voyager 2 et leur a fait faire une sorte de petit duo en utilisant deux arrangements différents. Vous pouvez écouter le résultat avec le lecteur en bas de cet article.

D’un point de vue scientifique, l’utilité d’une telle création est discutable, mais elle reste tout de même une belle application de la mission de la NASA, une façon de lier science et art qui ne nous laisse pas indifférents.

Via | Image : NASA

Mots-clés soundcloudweb