[MWC2019] HTC présente le 5G Hub, son hotspot mobile 5G

HTC n’a pas eu des années faciles dernièrement, mais le constructeur ne baisse pas les bras pour autant. Il a en effet posé ses valises à Barcelone cette semaine pour le Mobile World Congress 2019. Et s’il est venu, ce n’est pas pour faire de la figuration.

Le constructeur taïwanais a en effet levé le voile sur le 5G Hub, un hotspot mobile compatible avec les réseaux 5G.

5G Hub HTC

L’appareil est plutôt élégant. Il se présente sous la forme d’un boîtier compact muni d’un petit écran.

5G Hub, un hotspot pour connecter toute la famille

Contrairement à bon nombre d’appareil, le 5G Hub n’aura pas besoin des services d’un smartphone ou d’un ordinateur pour être mis en fonction. HTC évoque en effet une configuration simplifiée pouvant être directement effectuée sur le hotspot.

L’offre semble en tout cas solide sur le papier. Le constructeur annonce en effet pas moins de 20 connexions en simultanée. L’utilisateur pourra ainsi utiliser le hotspot pour connecter son ordinateur, sa tablette, son smartphone ou même sa console de jeux et son téléviseur. Le plus beau, c’est qu’aucune connexion physique ne sera nécessaire.

A l’arrière, en dehors du connecteur dédié à l’alimentation, nous trouverons une prise ethernet. Si besoin est, il sera donc possible de connecter le 5G Hub à un switch afin de bénéficier d’une connexion filaire sur ses appareils.

Un produit polyvalent

L’offre est aussi solide sur le plan technique. En plus de l’écran tactile, le 5G Hub embarque un Snapdragon 855 et un modem X50, le tout sous Android 9.0 Pie.

Le 5G Hub ne se destine donc pas uniquement aux utilisateurs nomades. Bien sûr, il sera tout à fait possible de déployer un réseau 5G sur un salon ou un autre événement grâce à lui, mais on pourra aussi en profiter à la maison ou au bureau afin de bénéficier des débits de la 5G, des débits capables de rivaliser avec ceux de la fibre.

D’après HTC, le lancement commercial du 5G Hub est prévu pour le deuxième trimestre et plusieurs opérateurs ont visiblement répondu présent… du moins à l’étranger.

Mots-clés htcmwc 2019