Le mystère de l’île Oak

L’île Oak au sud-ouest du Canada cacherait un fabuleux trésor issu des temps anciens. Cette légende attire les chasseurs de trésors depuis plus de 200 ans.

L’île Oak (ou île aux Chênes en français) est une étendue de terre de 1,5 km de long. Elle monte à seulement 11 m au-dessus du niveau de la mer. Sa superficie est de 57 ha, ce qui ne laisse pas tellement de place pour dissimuler un fabuleux trésor. Cette île de la province de la Nouvelle-Écosse n’est plus un territoire libre d’accès. Il s’agit effectivement d’une propriété privée dont la visite nécessite un permis. Les premières activités de recherche de trésors sur l’île aux Chênes sont peu documentées.

Un coucher de soleil depuis une île
Crédits Pixabay

Les récits se sont pour la plupart transmis de bouche à oreille à partir de la fin du 18esiècle.

L’histoire a probablement commencé avec un marin mourant de l’équipage du légendaire capitaine Kidd. Retrouvé par les colons, le marin déclare qu’un trésor d’une valeur de 2 millions de livres avait été enterré sur l’île.

La légende du money pit

L’histoire de Daniel McGinnis est l’une des plus populaires autour du mystère de l’île Oak. En 1799, ce jeune Canadien repère une dépression dans le sol alors qu’il cherchait un emplacement pour établir sa ferme. D’autres versions évoquent que le jeune était en train de pêcher avant de remarquer une poulie accrochée à un arbre. Jugeant que l’emplacement était conforme à la légende du trésor, il décide de creuser avec l’aide de ses deux compagnons, John Smith et Anthony Vaughn.

Les trois hommes seraient ensuite tombés sur un amas de pierres après seulement 60 cm de profondeur. Ils auraient trouvé une première plateforme en bois de chêne à trois mètres de profondeur et auraient également remarqué des éraflures sur les parois de la fosse. Selon les récits, celles-ci pourraient avoir été créées afin d’enfouir un trésor. Le trio a ainsi nommé leur découverte money pit.

McGinnis et son équipe auraient ensuite abandonné leur exploration après avoir creusé un peu plus de neuf mètres. Ils seraient devenus superstitieux et auraient oublié l’idée de trouver un fantastique trésor pour éviter une terrible malédiction. En 1804, la Linds Syndicate reprend les fouilles pour arriver jusqu’à 27 mètres. Un morceau de roche rectangulaire avec des signes indéchiffrables y est alors retrouvé. Cependant, elle jette l’éponge après deux inondations.

A lire aussi : Le mystère des langues fissurées

La malédiction de l’île Oak

Les recherches ayant suivi n’ont permis de retrouver que trois maillons en or d’une montre gousset.

Il existe également une malédiction selon laquelle sept hommes perdront la vie en tentant de chercher le fabuleux trésor de l’île. Six personnes sont mortes dans les projets d’exploration qui s’y sont succédé. L’île aux Chênes ressemble aujourd’hui à un immense bourbier et le money pit de McGinnis est introuvable. Plus de 1 000 visiteurs s’y rendent chaque année.