Retour sur le mythe de l’Atlantide

Bien que de nombreux chercheurs aient avancé plusieurs théories sur l’Atlantide, son histoire demeure actuellement un mystère non résolu. Selon les théories de Platon dans le Timée et le Critias, l’Atlantide était une île mythique située au-delà des Colonnes d’Hercules, et dont les rois étaient les descendants de Poséidon. Sa disparition serait due à un cataclysme provoqué par Zeus lui-même et qui submergea l’île. Cela s’est passé près de 9 600 ans avant notre ère.

Le récit sur l’Atlantide décrit une civilisation supérieure caractérisée par ses temples recouverts d’or et sa flotte imposante. L’île en elle-même présentait des structures particulières en forme d’anneaux concentriques où la terre et l’eau étaient alternées.

Crédits Pixabay

Jusqu’à maintenant, les notes de Platon constituent les seules pistes que les scientifiques ont pu utiliser dans leur recherche de l’Atlantide.

Des points sombres dans les théories de Platon

Même s’ils correspondent aux seules pistes que les chercheurs et explorateurs  peuvent suivre dans leur quête de l’Atlantide, les documents laissés par Platon sont parfois difficiles à interpréter. Le journaliste américain Mark Adams a déclaré que Platon était beaucoup influencé par les pythagoriciens qui pensaient que déchiffrer un « code mathématique » était important pour comprendre notre existence et l’origine de la vie. 

Selon Adams, les récits contiennent beaucoup de nombres. Cependant on ne sait pas s’ils ont une signification littérale ou pythagoricienne.

Platon utilisait également des termes en grec ancien dans ses récits. On a par exemple le terme « Nesos » qu’il a employé pour qualifier l’Atlantide. Selon le professeur de géophysique Stavros Papamarinopoulos de l’Université de Patras en Grèce, le mot « nesos » avait cinq sens géographiques à l’époque où l’histoire de l’Atlantide était apparue pour la première fois. C’était au 6ème siècle avant Jésus Christ. On pouvait ainsi l’interpréter comme étant une île, une péninsule, une côte, un promontoire ou encore une terre entourée de réserves d’eau douce comme des lacs ou des rivières.

La localisation de l’Atlantide

D’après Papamarinopoulos, les récits de Platon indiqueraient que l’Atlantide se trouve au niveau de la péninsule ibérique. Le professeur explique que la longue vallée plate entourée de montagnes décrite dans les récits correspondrait de très près à la Sierra Nevada et à la Sierra Morena. D’autre part, il y a aussi les « colonnes d’Hercule » que Platon a mentionnées et qui correspondent à l’actuel détroit de Gibraltar.

Le philosophe indique dans ses récits que l’Atlantide faisait face à ces colonnes. Plusieurs historiens et scientifiques sont arrivés à la même conclusion par rapport à la probable localisation de l’Atlantide. Toutefois, malgré ces nombreux indices, personne n’a encore pu trouver une seule trace de l’île en question.

En ce qui concerne la cause de la disparition de l’île mythique, certains chercheurs pensent qu’elle aurait été due à une importante inondation faisant suite à des séismes de forte magnitude. En effet, la région où se trouve le détroit de Gibraltar est connue pour être une zone ayant été frappée par des séismes importants. Par exemple, en 1755, le tremblement de terre de Lisbonne avait causé la formation d’une vague d’environ 10 mètres de hauteur.

Avec si peu de pistes, on peut dire que l’on n’est pas encore près de retrouver des traces de cette île mythique décrite par Platon. Mais qui sait ? Avec l’évolution de la technologie, il sera peut-être possible un jour de confirmer son existence, ou sa non-existence.

Mots-clés histoire