N6946-BH1 : le mystère de l’étoile disparue

N6946-BH1 intrigue les photographes depuis plusieurs semaines maintenant. Et ce pour une raison assez simple : elle a disparu du jour au lendemain, sans laisser de traces. Pour l’heure, aucun spécialiste n’a encore réussi à expliquer ce phénomène.

N6946-BH1 ne se trouve pas à côté de chez nous. Elle a en effet élu domicile dans une autre galaxie, une galaxie située à environ vingt millions d’années-lumière de notre propre planète.

Etoile disparue

Une étoile a disparu sans laisser de traces.

Immense, elle faisait environ vingt fois la masse de notre propre étoile avant sa disparition et elle a été observée à de multiples reprises en 2009.

Une étoile a subitement disparu

Puis, en 2015, elle a subitement disparu de nos radars et de nos instruments, dans la moindre raison.

Les étoiles ont une existence un peu particulière. Elles se forment en effet dans des nuages de gaz et de poussières, des nuages dont le centre est à la fois plus dense et plus chaud que la zone environnante. Sous l’effet de la gravité, ce nuage se met en effet à tourner sur lui-même et il se contracte de plus en plus. La température en son centre augmente donc progressivement et des réactions nucléaires finissent par se produire, donnant ainsi naissance à une nouvelle étoile.

Ensuite, eh bien la vie d’une étoile dépend avant tout de sa masse.

Lorsque le Soleil aura consommé tout son hydrogène, par exemple, il commencer à se dilater et il se transformera alors en géant rouge, réduisant par la même occasion en cendres toutes les planètes situées dans son orbite. Ensuite, il se dégonflera et il deviendra froid et compact, laissant du même coup la place à une naine blanche. L’étoile s’éteindra ensuite progressivement.

Ceci étant, les étoiles les plus massives ont généralement une vie plus agitée en raison de la masse et de la densité de leur noyau. Ces astres finissent ainsi par devenir totalement instables et par exploser brutalement, donnant du même coup naissance à une supernova et donc à une immense bulle de gaz se dilatant dans l’espace. Pour finir, ils se transforment en trous noirs.

Un nuage de gaz à l’origine de la disparition ?

C’est précisément ce qui attendait N6946-BH1 en raison de sa taille.

Tout ne s’est cependant pas passé comme prévu. Après avoir noté un léger éclaircissement en 2009, les astronomes ont tenté d’effectuer de nouvelles observations en 2015 en s’appuyant sur les télescopes Hubble et Spitzer. Contre toute attente, l’étoile avait disparu.

Pour l’heure, personne n’a été en mesure d’expliquer la disparition de l’astre. Certains astronomes pensent qu’il s’est transformé en trou noir, mais ils ne comprennent pas comment ce changement a pu s’effectuer dans un délai aussi court, et sans que l’on ne détecte la moindre trace d’une supernova.

L’autre théorie est plus intéressante. Certains chercheurs pensent en effet que l’étoile a expulsé autour d’elle un vaste nuage de gaz, un nuage conduisant à un obscurcissement complet. En conséquence, ils comptent mener prochainement de nouvelles observations en s’appuyant cette fois sur un télescope à rayons X.