Une femme a donné naissance à des jumeaux conçus à 3 semaines d’intervalle

Décidément, le monde est plein de surprises. En tout cas, c’est ce que nous prouve cette histoire rapportée par le site Live Science. Il a récemment rapporté dans ses colonnes le récit d’une femme qui a donné naissance à des jumeaux conçus à 3 semaines d’intervalle. Cette dernière se nomme Rebecca Roberts et est originaire d’Angleterre.

Son cas a fait la une des médias britanniques et a même été relayé par l’émission Good Morning America. Rebecca Roberts et son conjoint Rhys Weaver ont tenté d’avoir un enfant pendant des années. Grâce à un traitement, elle est finalement tombée enceinte en 2020. Après 12 semaines de grossesse, les médecins ont eu la grande surprise de découvrir un deuxième bébé grâce aux ultrasons.

Image par RitaE de Pixabay
Image par RitaE de Pixabay

En analysant la taille du deuxième fœtus, ils ont conclu qu’il avait été conçu à 3 semaines d’intervalle.

La superfétation

Bien qu’il soit très rare, le cas de Rebecca Roberts n’est pas unique. Les médecins appellent ce phénomène la superfétation. Ceux qui étaient en charge de suivre la grossesse de Rebecca Roberts pensaient d’abord avoir fait une erreur.

« Ma réaction initiale était de me demander comment j’ai fait pour manquer ce deuxième jumeau. Et après avoir découvert cela, j’ai été soulagé de découvrir que ce n’était pas ma faute mais qu’il s’agissait en fait d’une grossesse extraordinaire », a déclaré le Dr. David Walker, gynécologue-obstétricien au Royal United Hospital de Bath.

Une grossesse surprise pour les parents

Les médecins n’ont pas été les seuls à être surpris par cette grosse hors du commun. Rebecca Roberts a également été étonné de découvrir ce qui se passait à l’intérieur de son corps.

« C’était vraiment, vraiment choquant d’apprendre qu’il y avait deux bébés au lieu d’un. Il y avait une différence de taille de trois semaines entre les deux bébés que les médecins ne comprenaient pas », a-t-elle raconté.

Cette grossesse n’a toutefois pas été de tout repos. Au fil des mois, les médecins ont commencé à s’inquiéter et ont dû déclencher l’accouchement à la 33ème semaine. Cela était dû au fait que le deuxième jumeau ne pouvait plus poursuivre sa croissance en raison d’un problème du cordon ombilical.

Les jumeaux sont finalement nés en septembre 2020. Rebecca Roberts et son conjoint ont décidé de les appeler Noah et Rosalie.