Naked Yoga, la tendance bizarre de YouTube

La tendance Naked Yoga ou yoga nu prend de plus en plus d’ampleur sur YouTube comme le rapporte Konbini. La plateforme vidéo de Google a pourtant une réputation de ne tolérer aucun contenu avec de la nudité.

Le yoga nu est une pratique très ancienne décrite dans des ouvrages tels que le Bhagavata Purana. Il consiste à faire du yoga en étant dans son plus simple appareil, à savoir sans vêtement. La gymnosophiste Blanche de Vries et l’auteure Marguerite Agniel encouragent d’ailleurs sa pratique. Ce sous-genre du yoga ne devient un phénomène en Occident qu’au début des années 2000. Toutefois, il est devenu de plus en plus populaire sur YouTube depuis plusieurs mois. Actuellement, la requête « naked yoga » sur la plateforme fait apparaître de nombreuses vidéos sans aucune censure de la nudité. Les seins et les parties génitales ou intimes y sont parfaitement visibles.

Crédits Christian Wiediger – Unsplash.com

Certaines vidéos sont des cours de yoga complets, tandis que d’autres ne sont que de petits clips contenant des séquences très explicites. Leur présence sur YouTube intrigue, quand on connaît la stricte politique de la plateforme contre les contenus inappropriés. « Les contenus explicites destinés à être sexuellement gratifiant ne sont pas autorisés sur YouTube », peut-on d’ailleurs lire dans les conditions d’utilisation de YouTube.

YouTube se justifie

« YouTube a des politiques claires qui déterminent le type de contenus qui sont acceptables ou non sur notre plateforme et nous retirons rapidement les vidéos qui enfreignent ces politiques lorsqu’elles nous sont signalées. Nous pouvons faire des exceptions pour certains contenus si leur objectif est éducatif, documentaire, scientifique ou artistique », a répondu une porte-parole après plusieurs sollicitations des médias.

En revanche, toutes les vidéos ne mettent pas nécessairement en avant le yoga nu. La pratique devient secondaire à la nudité dans de nombreux contenus, à l’exemple d’une vidéo de flexyteens.com. Celle-ci met en scène une jeune femme penchée qui se déshabille lentement. Typiquement le genre de vidéo qu’il est possible de trouver sur des sites pour adultes tels OnlyFans ou Pornhub.

Pas seulement le yoga nu

La plateforme de Google a indiqué qu’elle supprimerait les vidéos où la nudité prime sur le yoga nu. Elle assure également avoir mis en place des dispositions pour empêcher que les enfants n’y accèdent. Les contenus sont ainsi soumis à des restrictions d’âge conformes à la législation en vigueur dans chaque pays.

Les vidéos de yoga nu ne sont pas les seuls contenus proposant de la nudité que la modération de YouTube semble ignorer. Le service en ligne d’​hébergement et de diffusion de vidéos en streaming compte d’autres types de contenu où les parties génitales peuvent être visibles. Il s’agit entre autres d’images d’épilation du maillot ou d’examens médicaux. Comme les vidéos de yoga nu, celles-ci arrivent généralement à générer des millions de vues.

Mots-clés youtube