La NASA a envoyé une clé à douille par e-mail à la station spatiale internationale

L’impression 3D est une technologie révolutionnaire et tout le monde s’accorde à le dire. Cependant, quand on se pose la question de l’utilité, les choses sont tout de suite plus délicates à affirmer de façon claires et nettes. Mais ce n’est pas pour autant qu’on ne peut pas trouver d’utilité à l’impression 3D, loin de là, et la NASA elle-même a un exemple bien concret à vous proposer.

Un exemple aussi simple qu’un e-mail, puisque c’est justement ce qu’a envoyé l’agence spatiale à la station spatiale internationale. Un e-mail qui contenait en pièce jointe un modèle de clé à douille que les astronautes à bord de l’engin ont alors pu utiliser.

Impression 3D sur l'ISS

C’est en effet quatre heures après que le modèle s’est retrouvé bel et bien réel grâce à l’imprimante 3D se trouvant à bord de la station spatiale internationale. Pas mal, et c’est à ce moment-là qu’arrive la fameuse question : à quoi cela peut-il bien servir ?

Oublier un outil quand on parle de missions aussi importantes, ça paraît un peu gros, mais en abîmer ou en casser un, ça peut arriver. C’est donc à ça que peut servir l’impression 3D à bord de l’ISS : remplacer ce qui est cassé.

Ce qui comprend donc des outils, mais aussi et surtout des pièces de rechange permettant de réparer la station en cas de soucis.

Car ce qu’on oublie souvent, c’est que si les astronautes ont besoin d’une pièce pour réparer leur station, il leur faut attendre la prochaine navette spatiale de ravitaillement. L’impression 3D permet de passer outre ce délai : en quelques heures à peine, les astronautes peuvent récupérer les plans de ce qu’il leur faut pour ensuite l’imprimer et l’utiliser au plus vite.

Autrement dit, on évite de perdre du temps et cela permet de passer à autre chose plus rapidement. Et ça c’est plutôt cool, non ?

Via

Mots-clés NASA