La NASA a peur que le James Webb Telescope se fasse voler par des pirates

Des pirates cherchent-ils à mettre la main sur le nouveau télescope spatial James Webb ? En tout cas, la NASA semble prendre ce genre de menace très au sérieux.

C’est une idée qui parait absurde, elle se murmure pourtant au sein de la NASA. Entre des erreurs techniques, un dépassement budgétaire et surtout un retard considérable, le James Webb Telescope a connu de grandes difficultés. Rappelons que l’engin devait initialement être lancé en 2007. Après plusieurs reports, le télescope spatial rejoindra finalement son orbite en octobre prochain. Comme l’expliquent nos confrères de The Atlantic, il s’agit d’un projet d’une grande envergure et sans précédent.

Crédits NASA

Alors qu’il ne reste plus que quelques mois avant le décollage prévu à partir du centre spatial de Kourou, à bord d’une fusée Ariane 5 ECA, une information pour le moins étonnante vient d’émerger.

Des mesures pour protéger le James Webb Telescope

Il semblerait effectivement que l’Agence spatiale américaine ait pris tout un tas de mesures afin de garder son nouveau télescope à l’abri des pirates. D’une valeur de 10 milliards de dollars et doté de 18 miroirs plaqués or disposés en forme de nid d’abeille, l’objet est susceptible d’attiser l’attention des forbans du monde moderne durant son périple en mer entre la Californie et la Guyane française, où il sera lancé.

D’après l’astrophysicien Christopher Conselice, le sujet a été abordé lors d’une récente réunion organisée par la NASA. Certes, il s’agit d’une idée qui peut paraitre absurde pour certains d’entre nous, mais l’Agence spatiale a parfaitement raison d’être vigilante en raison d’incidents rencontrés auparavant. On sait par ailleurs que la NASA n’a pas dévoilé la date à laquelle le James Webb Telescope entamera son voyage maritime. On ignore également si une escorte militaire sera au programme.

Des mésaventures qui ont failli causer d’importantes pertes

Le premier incident du genre remonte à 1872 et s’est déroulé dans l’Observatoire d’Allegheny, à Pittsburgh. Un matin, en rentrant d’une réunion, l’astronome Samuel Langley, directeur de l’observatoire, découvre que quelqu’un s’est emparé de la lentille principale de son télescope.

Quelques jours plus tard, après de rudes négociations avec le voleur, il découvre l’objet suffisamment abîmé dans les poubelles d’un hôtel. À noter que d’autres incidents se sont produits en 1984 et en 2012 lors de transports de télescopes.

Mots-clés NASA