La NASA projette d’observer les planètes Uranus et Neptune

L’agence spatiale américaine la NASA vient de lancer un important appel aux passionnés des sciences spatiales. Pour ses prochaines missions, elle prévoit d’observer Uranus et Neptune depuis son emplacement éloigné dans le système solaire extérieur avec le vaisseau spatial New Horizons. À cet effet, elle invite toute la communauté mondiale de l’astronomie à y contribuer avec des télescopes.

La planète Neptune
Crédits Photos : 123RF

Une étude en cours pour les deux planètes ?

Pour le compte de sa mission, l’équipe de la NASA est bien précise sur le profil d’observateur qu’elle recherche. Ces derniers doivent avoir des télescopes aussi petits que 16 pouces peuvent « se joindre au voyage – et apporter une réelle contribution à la science spatiale – en observant les deux géants de glace en même temps. » En septembre 2023, en tandem avec le télescope spatial Hubble – New Horizons tournera sa caméra vers les planètes Uranus et Neptune.

Dans une déclaration, la NASA indique : « Depuis la position de New Horizons dans la ceinture de Kuiper, à plus de cinq milliards de kilomètres de la Terre, ces images uniques acquises depuis l’arrière des deux planètes géantes fourniront de nouvelles informations sur les atmosphères au-dessus et l’équilibre énergétique dans les deux mondes. Même à partir de télescopes d’astronomes amateurs aussi petits que 16 pouces, ces observations complémentaires peuvent être extrêmement importantes. »

Alan Stern, chercheur principal de New Horizons au Sothwest Research Institute de Boulder, Colorado ajoute : « En combinant les informations que New Horizons recueille dans l’espace avec les données des télescopes sur Terre, nous pouvons compléter et même renforcer nos modèles pour découvrir les mystères tourbillonnant dans les atmosphères d’Uranus et de Neptune. » Avec ses appareils, ils peuvent mesurer la distribution des éléments brillants sur Uranus ou caractériser des éléments sur Neptune.

A lire aussi : La NASA a pu reprendre contact avec Voyager 2 après l’avoir perdu pendant un moment !

Publier des images libres de droits sur les réseaux sociaux

Selon la NASA, les observateurs peuvent aussi poursuivre l’observation des deux données plus longtemps que l’un ou l’autre des engins spatiaux. Après la campagne, ils peuvent ensuite publier leurs images ainsi que les détails afférents sur X (ancien Twitter ou Facebook). Il s’agit notamment de la date à laquelle les vues ont été prises et les bandes passantes des filtres. Pour faciliter la collecte des données toutefois, l’agence spatiale américaine recommande d’utiliser le hashtag #NHIceGiants.

Les images Hubble d’Uranus et de Neptune seront rendues publiques à la fin du mois de septembre si aucune incidence majeure n’est observée. L’équipe de New Horizons s’attend à recevoir les images recueillies par le vaisseau spatial pour les deux planètes d’ici la fin de 2023. Elle mettra ensuite toutes ces données à la disposition du public quelques semaines plus tard.

Source : METRO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.