« Nausicaä de la Vallée du Vent » : Miyazaki aurait (encore) refusé une adaptation par Hollywood

Il semblerait qu’Hollywood soit revenu à la charge pour proposer une énième fois à Hayao Miyazaki d’adapter sur grand écran son Nausicaä de la Vallée du Vent. Et que le réalisateur ait exprimé un nouveau refus quant à cette idée.

Longtemps refermé sur lui-même, l’archipel japonais a, il y a déjà de cela plusieurs années, pris le risque d’acquiescer à quelques propositions cinématographiques de l’Occident. Avec des résultats plus ou moins attendus (Ring/Le Cercle, Dragonball Evolution, Ghost in the Shell) motivant à rappeler le célèbre proverbe : « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ».

crédit YouTube

Et c’est peut-être en raison du traitement global opéré par le cinéma américain que certaines œuvres nippones continuent de résister à l’exploitation étrangère.

Parmi ces forces contraires se trouve Hayao Miyazaki. Oui, le célèbre dessinateur, réalisateur et producteur de films d’animation.

« Nausicaä de la Vallée du Vent » : une adaptation en théâtre kabuki autorisée

La RTBF a récemment rapporté que Hayao Miyazaki vient de décliner une proposition d’adapter son Nausicaä de la Vallée du Vent aux États-Unis. Et selon NHK WORLD-JAPAN News, ce ne serait ni la première, ni la deuxième fois que le réalisateur exprimerait un tel refus.

À noter qu’une adaptation en pièce de théâtre kabuki sera jouée en fin d’année au Japon, et plus précisément à Tokyo. Il fallait notamment que le nom original soit conservé pour que cette version soit permise.

Pour rappel, Nausicaä de la Vallée du Vent est à la base un manga en sept volumes écrit par Hayao Miyazaki lui-même et publié entre février 1982 et mars 1994 au Japon. Il aurait fallu attendre 2000 pour que la France découvre l’œuvre originale, 14 ans après la sortie du film d’animation éponyme.

Ce dernier a été le deuxième réalisé par Hayao Miyazaki, avec un certain Joe Hisaishi à la musique et un non moins renommé Isao Takahata à la production. Une fable écologique que le public français avait d’abord découvert dans une version tronquée à la fin des années 1980/début des années 1990 sous plusieurs noms (Le Vaisseau Fantôme/La Princesse des Étoiles/Le Combat des Princes de l’Espace, avec une jaquette recto fort éloignée du dessin du film.

Ce n’est finalement que depuis 2005, et la sortie d’une restauration salutaire, que Nausicaä de la Vallée du Vent a retrouvé ses lettres de noblesse en Occident.