N’ayez crainte, l’Essential Phone arrive bientôt…

Essential, la firme fondée par Andy Rubin (créateur d’Android) tient à rassurer ses fans, ainsi que ses futurs clients, son Essential Phone est bel et bien en route pour une commercialisation qui approche à grands pas.

Des précisions qui tombent à pic alors que la start-up de Palo Alto s’était montrée particulièrement discrète depuis l’annonce en grande pompe de son smartphone en mai. Il faut dire que faire profil bas était probablement la meilleure chose à faire compte tenu des retards successifs accusés par le projet au cours des semaines ayant suivi son annonce. Seul Andy Rubin s’était manifesté courant juin pour justifier le loupé de sortie prévisionnelle. L’intéressé avait alors indiqué que le terminal était en phase de certification chez les différents opérateurs.

essential_phone

Le smartphone d’Andy Rubin (papa d’Android), annoncé en mai, a fait face à plusieurs imprévus, mais pas d’inquiétude à avoir, sa commercialisation est proche.

Quoi qu’il en soit il n’y a plus vraiment de raisons de s’inquiéter, puisque si l’on se fie aux photos partagées par Andy Rubin sur son compte Twitter, l’Essential Phone est bien rentré en phase de production de masse. Un tweet doublé en outre d’informations communiquées cette fois par Niccolo de Masi, le CEO d’Essential.

Une date de sortie définitive qui reste à préciser et un lancement en Europe qui risque de traîner encore un peu…

Dans un entretien accordé au New York Times,  Niccolo de Masi explique en effet qu’il pointera la semaine prochaine une date de lancement définitive et inaliénable (du moins on l’espère) pour le mobile. Même démarche en ce qui concerne les enseignes sélectionnées pour commercialiser l’Essential Phone – elles seront révélées au grand jour sous huitaine, comme le précise Andy Rubin.

Autre information intéressante en provenance du  New York Times : Amazon serait vraisemblablement sur la liste les revendeurs officiels. La firme de Jeff Bezos aurait effectivement investi dans Essential lors de la dernière levée de fond organisée par la start-up en juin dernier, et ce dans le but de s’assurer une place de choix parmi les enseignes sélectionnées pour la commercialisation de l’Essential Phone.

Notons enfin que le lancement européen du terminal risque de traîner un peu, les premières unités qui seront disponibles à leur sortie d’usine étant destinées en priorité au marché américain…

Crédit illustration