Ne diffusez pas des fake news sur les vaccins anti-Covid-19 sur Twitter

Depuis le début de la pandémie, Twitter est devenu un salon de discussion incontournable pour l’échange d’informations concernant la Covid-19. Aujourd’hui, la plateforme a renforcé sa politique concernant les informations trompeuses relatives aux vaccins du coronavirus en introduisant un nouveau système de modération.

Ce nouveau système ajoutera des étiquettes aux tweets qui contiennent des informations trompeuses. Le site de microblogging espère alors qu’à terme, l’outil permettra d’éduquer le public sur la violation des règles en matière de désinformation. Elle ambitionne surtout la réduction de ces genres de pratiques potentiellement nuisibles.

Crédits Pixabay

Les mesures introduites par Twitter ont permis jusqu’ici de contester 11,5 millions de comptes et de supprimer 8 400 tweets trompeurs.

Un système de modération par niveaux

Le nouveau système de modération de Twitter fonctionnera en appliquant des étiquettes aux Tweets diffusant une information trompeuse concernant les vaccins de Covid-19. Ce système de modération permettra un traitement automatisé et humain des tweets même si dans un premier temps, les étiquettes seront d’abord appliquées par l’équipe de Twitter.

Les libellés appliqués sur les tweets potentiellement nuisibles seront affichés dans la langue par défaut de l’application. Par ailleurs, afin de lutter contre la désinformation, ces étiquettes pourront renvoyer les utilisateurs vers des sources officielles ou vers les règles de Twitter.

Les conséquences subies par un utilisateur ayant violé répétitivement la politique de Twitter dépendront alors des libellés reçus par l’utilisateur. Ainsi, si l’utilisateur reçoit deux ou trois avertissements, son compte sera verrouillé pendant 12 heures. Pour 4 avertissements, le verrouillage sera de 7 jours et pour plus 4 avertissements, le compte sera suspendu définitivement.

Aider les utilisateurs à obtenir les bonnes informations

L’objectif de Twitter n’est pas seulement de réprimander les utilisateurs qui violent la politique de la plateforme en termes de désinformation. Le réseau social met également en place plusieurs dispositifs pour mieux informer ses utilisateurs concernant la pandémie.

Ainsi, depuis janvier 2020, Twitter a mis en place dans plus de 80 pays une fonction de recherche Covid-19 qui renvoie vers des données officielles. La plateforme a également organisé, en mars 2021, une séance de questions-réponses présentant les membres de l’équipe d’intervention Covid-19 de la Maison Blanche.

Twitter finance plusieurs ONG dans le monde entier pour améliorer le partage d’informations liées à la pandémie.

Mots-clés Covid-19twitter