Ne participez surtout pas au Déodorant Challenge !

Le Déodorant Challenge est le tout dernier défi à la mode sur les réseaux sociaux et il peut s’avérer extrêmement dangereux comme le révèle l’appel lancé par cette mère de famille sur Facebook.

Jamie Prescott a la trentaine bien entamée et elle habite à Bristol, une ville importante située dans le sud-est de l’Angleterre, aux bords de l’Avon. Célibataire depuis peu, elle vit là-bas avec ses deux filles et tout se passait très bien jusqu’à ce que la plus jeune ne se mette en tête de participer au Déodorant Challenge, un défi particulièrement stupide et dangereux.

Ce n’est pas vraiment une révélation, mais tous les défis lancés sur les réseaux sociaux sont loin d’être aussi amusants ou engagés que le Mannequin Challenge ou le Lemon Face Challenge.

Le Déodorant Challenge, un défi stupide et dangereux

En réalité, c’est même l’inverse et beaucoup de challenges peuvent ainsi s’avérer extrêmement dangereux pour la santé. Parmi les plus stupides et les plus risqués, nous pouvons ainsi citer le Condom Snorting Challenge, le Blue Whale Challenge ou même le Tide Pod Challenge.

Le Déodorant Challenge se rapproche finalement beaucoup de ces trois défis et il consiste ainsi à vaporiser du déodorant directement contre la peau aussi longtemps que possible.

Seul problème, les déodorants disponibles dans le commerce ne sont pas prévus pour un tel usage et une vaporisation soutenue peut provoquer de graves brûlures chimiques.

La fillette a été grièvement brûlée en participant au défi

La fillette ne le savait pas cependant et elle a donc vaporisé pendant plusieurs minutes un déodorant contre l’intérieur de son bras sans se douter des conséquences de son geste. L’enfant a en effet été sévèrement brûlée au niveau de la zone touchée et le déodorant a ainsi laissé une blessure de plusieurs centimètres de diamètre dans son bras.

Sidérée par le manque de discernement de sa fille, Jamie a donc publié un message sur Facebook afin d’avertir les parents du danger, un message accompagné de plusieurs photos du bras de sa fille. L’initiative semble avoir porté ses fruits puisque la publication a été partagée plusieurs milliers de fois depuis sa publication.