Voilà pourquoi il ne faut pas utiliser votre smartphone pendant vos pauses

Selon une étude, utiliser son smartphone pendant les pauses peut altérer la capacité du cerveau à exécuter certaines tâches. Un constat alarmant pour ceux qui ne peuvent pas s’affranchir de leur téléphone même pendant un court laps de temps.

Le smartphone est devenu un accessoire indispensable au quotidien. En plus de jouer le rôle d’un téléphone, il offre une possibilité indéfinie de tâches grâce aux applications créées par les développeurs, mais aussi et surtout Internet. Compte tenu de cette réalité, certains d’entre nous ont du mal à se passer de leur smartphone ne serait-ce qu’un instant. Si vous faites partie de cette catégorie d’utilisateurs, vous feriez mieux de vous référer à une étude publiée en 2019 dans le Journal of Behavorial Addictions.

Crédits Pixabay

Ladite étude met effectivement en exergue l’impact de l’addiction au smartphone sur notre faculté mentale.

Des puzzles de mots

Les chercheurs qui ont mené l’étude se sont spécifiquement penchés sur les conséquences de l’utilisation du smartphone pour effectuer des tâches mentalement difficiles pendant les pauses. Pour ce faire, ils ont fait appel à 414 étudiants de premier cycle à qui ils ont confié une tâche individuelle consistant à résoudre des puzzles de mots.

À mi-parcours, certains ont pris des pauses en utilisant leur smartphone. D’autres en ont pris en écrivant sur un papier ou en utilisant un ordinateur, alors que d’autres ont continué à résoudre les puzzles, rapporte Futurity.org.

Résultat, les participants qui ont utilisé leur téléphone lors des pauses ont connu le niveau d’épuisement mental le plus élevé et étaient parmi les moins capables de résoudre les énigmes par la suite. Leur faculté mentale était comparable à celle de ceux qui n’avaient fait aucune pause.

Plus addictifs que les ordinateurs ?

Pour Terri Kurtzberg, professeure agrégée de gestion et de commerce mondial à la Rutgers University Business École et co-auteure de l’étude, cette baisse de la faculté mentale s’explique par le fait que « le téléphone peut entraîner des niveaux de distraction croissants qui rendent difficile le retour de la concentration sur les tâches professionnelles ».  

« Les smartphones peuvent avoir cet effet, car le simple fait de le voir allumé active les pensées de vérification des messages, de connexion avec les gens, d’accès à des informations toujours renouvelées, et plus encore, d’une manière différente de la façon dont nous utilisons d’autres écrans comme les ordinateurs portables », a-t-elle ajouté.