Neobase : un boitier pour créer son propre réseau social sécurisé

Facebook est souvent pointé du doigt pour sa politique désastreuse en matière de protection des données privées. Neone, une jeune entreprise, veut changer les choses en permettant à chacun de déployer son propre réseau social sécurisé. Comment ? Avec un petit serveur autonome : le Neobase.

Grâce aux réseaux sociaux, les internautes peuvent communiquer rapidement et partager tous les médias de leur choix en un seul clic et comme si la notion même d’espace n’existait plus. Facebook, Twitter, Google+ et tous les autres ont changé beaucoup de choses dans nos vies, c’est certain, mais il y a une contrepartie.

Neobase

Le Neobase n’est pas vilain à regarder.

Nos données ne nous appartiennent plus vraiment.

Oh, bien sûr, ils ne peuvent pas non plus faire ce qui leur chante et ils sont tenus de respecter la loi en vigueur dans leur pays de résidence, mais certains internautes refusent bec et ongle d’utiliser ces plateformes, par peur de se trouver totalement dépossédés de leur vie numérique.

Un cylindre intelligent et connecté

Neone a justement décidé de leur proposer une alternative assez intéressante, et un peu folle.

Le Neobase se présente sous la forme d’un cylindre intelligent et connecté. Il embarque un processeur Freescale composé de deux coeurs cadencés à 1 GHz, avec un disque dur de 1 To, une connexion WiFi 802.11 b/g/n, une prise Gigabit Ethernet, une prise USB 2.0 et une distribution Linux maison.

Une précision qui a son importance : toutes les données stockées sur son disque sont chiffrées à l’aide d’une clé publique rattachée au profil de l’utilisateur.

Après avoir mis le cylindre en place, l’utilisateur pourra charger ses médias et alimenter son profil personnel comme s’il se trouvait sur l’un des réseaux sociaux évoqués un peu plus haut. Il aura la possibilité de partager ses pensées avec les personnes de son choix, en saisissant leur nom.

Plutôt que de rendre publiques les données associées, son Neobase contactera alors le Neobase de son correspondant en s’appuyant sur une connexion SSH. Ce dernier pourra alors consulter ses publications et tous les médias associés.

Grâce à la solution développée par Neone, chacun pourra donc créer son propre réseau social privé, en s’appuyant sur une technologie de type pair à pair. Les données ne transiteront pas sur un serveur tiers et elles ne pourront pas tomber entre de mauvaises mains.

D’autant que tous les échanges seront également chiffrés.

Le concept est très séduisant sur le papier, mais il y a tout de même un point à prendre en considération : l’intérêt du Neobase dépendra de sa popularité. Si votre meilleur ami n’est pas équipé, vous ne pourrez effectivement rien partager avec lui.

C’est sans doute aussi pour cette raison que Neone a décidé de lancer une grande campagne sur KickStarter. L’entreprise a besoin de 100 000 dollars pour parvenir à ses fins. Si la solution vous intéresse, alors sachez que le cylindre vous coûtera la bagatelle de 199 dollars. Un tarif peut-être trop élevé.


Mots-clés neobaseneone