Netflix : 6 séries qui sentent bon la fin du monde à regarder en octobre 2021

Quoi de mieux qu’une petite apocalypse pour souffler le week-end ? Justement, si vous êtes de celles et de ceux qui ne peuvent résister à l’appel d’une série post-apocalyptique, alors vous ne pouviez pas mieux tomber.

Vous avez très certainement dû vous en rendre compte si vous avez un abonnement sur Netflix, mais le géant du streaming est à la tête d’un catalogue extrêmement généreux. Il propose en effet des centaines de films et de séries, le tout pour un prix finalement assez ridicule.

Un homme se tenant face à une scène apocalyptique
Image par Fabien Huck de Pixabay (image recadrée)

A lire aussi : Netflix : les séries à voir en juillet 2021

Il y a cependant un sérieux revers à cette belle médaille toute brillante : face à l’étendue du catalogue du service, il arrive fréquemment que l’on passe à côté de certains films ou de certaines séries. Et justement, si vous avez un goût prononcé pour les apocalypses, alors voici 6 séries à découvrir de toute urgence sur la plateforme.

Cette liste n’est pas pleinement exhaustive et elle repose principalement sur une sélection personnelle. Vous pouvez donc la compléter avec vos propres propositions si le coeur vous en dit.

Dark

Il m’était tout bonnement impossible de ne pas citer Dark dans cette sélection.

A l’origine, cette série démarre de manière assez conventionnelle et elle semble se focaliser sur une affaire policière. Plus précisément sur la disparition d’un enfant. Au fil des épisodes, on apprend cependant que la réalité est bien différente.

Dark flirte ainsi clairement avec la science-fiction et les voyages dans le temps, le tout avec une bonne dose d’avenir apocalyptique en prime. Trois saisons proprement époustouflante et que vous aurez du mal à ne pas vous enfiler d’une traite.

To The Lake

To The Lake fait partie de ces séries sous-cotées, une série que vous ne devez surtout pas ignorer.

Réalisée en Russie, elle se déroule à Moscou et alors que les habitants de la ville font face à une mystérieuse maladie extrêmement létale. Des voisins vont alors se rapprocher les uns des autres pour tenter de survivre, avec un seul objectif : rejoindre une propriété située dans une région reculée, près d’un lac.

Mais pour y arriver, ils vont devoir faire de nombreux sacrifices. Et certains auront raison du groupe.

Encore une fois, To The Lake est une série très prenante et dans laquelle on rentre assez vite. Les personnages ont en plus pas mal de profondeur et l’histoire nous permet d’en apprendre un peu plus sur leur passé.

Snowpiercer

S’il y a une série qui ne m’a pas déçu, c’est bien celle-là.

Snowpiercer n’est pas ce que l’on pourrait appeler une nouveauté. Du moins pas comme vous l’entendez. Cette série est en effet l’adaptation d’un film, un film qui était lui-même l’adaptation d’une bande dessinée. Le truc, c’est que les scénaristes du film et de cette série ont été assez futés pour ne pas reprendre toute l’intrigue originale.

La série est donc très différente du film, et ce même si elle conserve le même ton et le même univers.

Concrètement, donc, Snowpiercer raconte l’histoire des passagers d’un train composé de mille wagons, un train qui file inlassablement à travers le monde et qui abrite les derniers rescapés de notre espèce. Pour tenter d’inverser le changement climatique, des scientifiques ont en effet largué dans l’atmosphère de la Terre une substance capable de filtrer les rayons du soleil… mais l’expérience a mal tourné et le monde est entré dans une nouvelle ère glaciaire.

Le truc, c’est que le train obéit à une hiérarchie très particulière. Une hiérarchie qu’un homme va tenter de briser.

Si vous avez aimé la série, je vous recommande de lire la BD dès que possible.

Into The Night

Into The Night fait partie de ces séries qui se sont faites assez discrètes depuis leur sortie, et c’est bien dommage.

L’histoire prend place à bord d’un avion. Plus précisément d’un vol de nuit. Alors que chacun est en train de prendre sa place, un homme armé fait irruption et force le pilote à prendre son envol et à se diriger vers l’ouest. Pourquoi cette direction ? Pour éviter le soleil.

Car ce que ne savent pas ces passagers, c’est que notre étoile est devenue complètement folle. Ses rayons ont en effet commencé à brûler la surface de notre planète. Leur seule chance est donc de se réfugier dans une nuit perpétuelle en faisant le tour du globe.

Une série finalement assez originale et dans laquelle on se laisse prendre assez vite. Sachez d’ailleurs qu’une nouvelle saison est en préparation.

The Rain

J’ai vraiment hésité avant d’inclure The Rain dans cette sélection. Tout comme Tribes of Europa et Salvation, deux autres séries apocalyptiques disponibles sur Netflix, elle m’a en effet beaucoup déçu.

A la base, le synopsis avait l’air plutôt sympa. Suite à une expérience qui tourne mal, la pluie devient porteuse d’un virus extrêmement létal. Toute la Scandinavie a été décimée et il ne reste plus qu’une poignée de survivants… à commencer par une soeur et son frère, qui ont été mis à l’abri dans un complexe souterrain par leur père. Un père qui travaille comme chercheur et qui semble lié au virus qui a détruit le pays.

Et franchement, les premières saisons ne sont pas mauvaises. Du moins la première, car la situation se gâte très vite avec des choix scénaristiques assez incompréhensibles. Jusqu’à ce final, qui donne l’impression de tomber comme un cheveu sur la soupe.

Colony

Ce n’est pas la première fois que je vous parle de Colony et quelque chose me dit que ce ne sera pas non plus la dernière fois.

J’ai en effet adoré cette série. Ce qui explique pourquoi son annulation m’a autant brisé le coeur. Colony a en effet été annulé avant sa fin et la saison 3, qui est aussi la dernière, termine sur un cliffhanger qui ne trouvera jamais d’explication.

Et si je vous raconte tout ça, c’est tout simplement pour vous prévenir et vous éviter la même déception.

Le pire, dans l’histoire, c’est que Colony avait tout pour fonctionner. L’histoire de la série se déroulait ainsi après une invasion alien et alors qu’une partie de la population humaine avait fait le choix de se ranger du côté des envahisseurs, les aidant du même coup à traquer les rebelles et les membres de la résistance. Et une famille parfaitement normale, ou presque, se retrouvait justement écartelée au milieu de ces factions.

Mais surtout, Colony marquait le retour de Josh Holloway, l’interprète de Sawyer dans Lost, au petit écran. Quel gâchis !

Mots-clés netflix