Netflix a aussi un problème avec les screeners

On pourrait croire que Netflix, par son fonctionnement, est protégé des screeners, mais il semblerait que ce ne soit pas tout à fait le cas.

Le piratage peut prendre de très nombreuses formes différentes et certains pirates n’hésitent ainsi pas à se rendre directement en salle pour enregistrer les films dès leur sortie au cinéma. Ce sont ce que l’on appelle les screeners et s’ils ne brillent pas toujours par leur qualité, ils ont au moins le mérite de se retrouver assez vite sur la toile.

Une illustration représentant une salle de cinéma
Image par Jeff Jacobs de Pixabay

De leur côté, les ayants droit ont bien entendu tout mis en oeuvre pour limiter autant que possible la diffusion de ces contenus. De même pour les salles obscures.

Netflix fait aussi face à des fuites

Netflix, de son côté, ne semblait pas avoir à s’inquiéter de la chose, mais il semblerait que nous nous soyons fourvoyés.

Comme le rapporte le site TorrentFreak, deux screeners sont récemment apparus en ligne. Des screeners élaborés à partir d’oeuvres censées être diffusées sur Netflix… quelques jours plus tard.

Les films en question sont les suivants : “Le Pouvoir du Chien” et “The Guilty”, respectivement attendus sur Netflix pour la fin août et pour la fin de semaine dernière. Sauf que dans les faits, ils ont commencé à circuler sur les trackers torrents bien avant leur diffusion.

A lire aussi : Netflix : comment vérifier que votre compte n’a pas été piraté

Des screeners obtenus auprès d’un festival

D’après les informations de nos confrères, ces copies proviendraient du même groupe, à savoir la team EVO. Elles sont étiquetées comme des “webscreeeners” et donc comme des screeners réalisés à partir d’une copie mise à disposition sur Internet.

On ignore en revanche comment le groupe se l’est procurée. Il arrive parfois que des versions privées circulent dans certains cercles, le plus souvent proches du distributeur, mais le groupe n’a pas donné plus d’informations.

Il a en revanche indiqué que les copies sur lesquelles ils se sont basés se destinaient à l’origine à un festival. Sans donner son nom bien entendu.

A lire aussi : 4 conseils pour ne pas se faire pirater son compte Netflix

Un lien avec le TIFF ?

Toutefois, TorrentFreak indique dans son article que ces deux films ont pour point commun d’avoir fait partie de la programmation des projections du Festival International du Film de Vancouver. Un festival qui a débuté jeudi dernier et qui est toujours en cours. Un festival durant lequel sont bien entendu organisées des projections de film… en personne et en ligne.

A ce stade, il est cependant difficile de prouver le lien de cause à effet.

Mots-clés netflix