Netflix a un plan pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre

Netflix a annoncé cette semaine un nouveau plan ayant pour but de réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’entreprise. L’idée finale étant bien entendu de réduire autant que possible ses émissions… ou plutôt de les compenser.

Il se passe plein de choses entre le moment où vous appuyez sur le bouton de lecture d’un programme et le moment où il s’affiche sur votre téléviseur dernier cri.

Crédits Pixabay

Votre demande passe en effet par un nombre considérable de serveurs, pour atteindre finalement celui qui lancera le programme associé.

Netflix veut réduire son empreinte carbone

Cette simple action débouche donc sur une succession de tâches qui ont un impact écologique réel. Les serveurs consomment de l’énergie, ils génèrent aussi de la chaleur et ils doivent donc être refroidis.

Netflix ne peut bien entendu pas supprimer cet enchainement d’actions, mais l’entreprise peut tout de même agir sur la manière dont ses serveurs sont alimentés ou refroidis. Elle a donc annoncé cette semaine qu’elle comptait mettre en place un vaste plan visant à diminuer son empreinte carbone en réduisant autant que possible ses émissions.

Mais voilà, comme toutes les entreprises, Netflix risque d’être confronté à des limites techniques importantes. En conséquence, la société a annoncé qu’elle compensera aussi ce qu’elle ne peut éliminer.

Comment ? En investissant dans des programmes consacrés à la préservation de la nature et à la plantation d’arbres.

Diminuer ce qui est possible, compenser le reste

Plus concrètement, le plan mis au point par Netflix va se dérouler de la façon suivante. Dans un premier temps, l’entreprise va réduire au maximum l’utilisation de l’électricité produite à partir de sources non renouvelables, avec une baisse de 45 % d’ici l’année prochaine.

Côté production, elle va également tout mettre en oeuvre pour faire appel à des équipes locales afin de minimiser autant que possible les déplacements de personnel.

Et ce n’est pas tout. Netflix semble avoir de nombreuses idées et la société ira même jusqu’à remplacer toutes les lampes à incandescence présentes dans ses studios par des lampes à LED.

Si le géant du streaming annonce cette série de mesure, ce n’est pas tout à fait par hasard. Dans l’un de ses derniers rapports d’activité, il a en effet révélé que l’empreinte carbone de toutes ses activités équivalait à celle générée par 240 000 voitures. En 2020, l’entreprise affirme ainsi avoir généré 1,1 million de tonnes de dioxyde de carbone. Avec pourtant une baisse provoquée par la pandémie actuelle, beaucoup de tournages ayant été suspendus.

En attendant, le programme des nouveautés attendues sur Netflix en avril vous attend à cette adresse.

Mots-clés écologienetflix