Netflix augmente ses prix en France et ça va vous mettre de mauvaise humeur

Netflix viendrait-il de commettre un faux pas ? C’est probable. Le JDN nous apprend en effet aujourd’hui que l’entreprise a pris la décision de revoir ses tarifs à la hausse en France. Une hausse portant sur l’ensemble de ses forfaits et effective dès aujourd’hui.

Netflix a pendant longtemps régné en maître absolu sur le marché du streaming légal. Désormais, la situation est un peu différente. La firme doit effectivement faire face à de nouveaux géants.

Netflix sur une tablette
Photo by CardMapr.nl on Unsplash

OCS, Amazon Prime Vidéo, Disney+, Apple TV+, autant de grands noms qui rêvent de prendre sa place et de lui voler sa couronne. Ce qui rend sa décision encore moins compréhensible.

A lire aussi : Netflix va vous faire regretter de ne pas avoir d’iPhone

Netflix France augmente ses prix

Netflix vient en effet, une nouvelle fois, d’augmenter ses tarifs en France. Pire encore, l’augmentation concerne absolument tous les forfaits présents à son catalogue, y compris le forfait de base.

L’offre Essentiel passe ainsi de 7,99 à 8,99 € par mois, pour un service restant inchangé. Les abonnés devront toujours se limiter à un seul écran et à la HD. Une décision totalement incompréhensible. Nos confrères rappellent d’ailleurs que la dernière augmentation de cet abonnement remontait à 2014.

Le forfait Standard augmente davantage. Il passe en effet de 11,00 à 13,49 € par mois, avec une fois encore une offre inchangée. Les abonnés pourront toujours accéder à Netflix depuis deux écrans et ils pourront également goûter aux joies de la haute définition.

Quant au dernier forfait, il augmente de 2 € et il passe donc de 15,99 € à 17,99 € par mois. Rappelons que ce dernier est le plus avantageux pour les abonnés et notamment pour les familles nombreuses. Il inclut en effet quatre accès simultanés et la très haute définition.

A lire aussi : Les 4 nouveaux films de la semaine sur Netflix (The Kissing Booth 3, etc)

Une augmentation du prix pour rentabiliser le service

La hausse ne sera pas répercutée pour tout le monde de la même manière. Les nouveaux abonnés passeront directement aux nouveaux tarifs. Les autres auront quelques semaines de plus pour se préparer.

Netflix, de son côté, justifie cette définition par la nécessité, je cite, d’amortir les investissements en contenus. La firme dépense en effet des milliards chaque année dans la production de nouvelles séries et de nouveaux films. Et après une année plutôt calme en 2020 en raison de la pandémie mondiale, elle semble vouloir donner un nouveau coup de collier puisqu’elle investira cette année pas moins de 17 milliards de dollars dans ces nouveaux contenus, contre 11,8 milliards l’année dernière.

Seul problème, le catalogue ne brille pas par ses mises à jour. Si Netflix continue chaque mois de proposer de nouveaux contenus, de nombreuses saisons se font attendre. Encore une fois, la faute revient à la pandémie, mais la pilule risque du même coup d’être difficile à digérer pour les abonnés qui verront leur forfait augmenter.

D’autant qu’en face, les prix restent plus mesurés. Disney+, par exemple, est nettement plus accessible que son concurrent. Même chose pour Prime Vidéo, dont l’accès est gratuit pour les abonnés Amazon Prime.

Mots-clés netflix