Netflix & Free : les débits remontent un peu

Netflix vient de publier la toute dernière version de son observatoire des débits et ce dernier laisse entrevoir une nette amélioration pour Free. Si le trublion des télécoms finit toujours bon dernier, il a tout de même l’air de reprendre du poil de la bête.

Netflix, comme certains d’entre vous le savent sans doute, a pris l’habitude de publier tous les mois un bilan portant sur les débits constatés dans le monde sur les heures à grande écoute.

Afin de permettre à ses utilisateurs de choisir sereinement leur fournisseur d’accès, le géant américain effectue en effet une série de mesures tous les mois afin de calculer une moyenne. Les données sont ensuite rendues publiques et chacun est donc libre de les consulter.

Free remonte un peu au niveau des débits relevés par Netflix

Free n’a cessé de voir ses débits chuter depuis l’été dernier. La situation a même empiré au début de l’année et le géant des télécoms est ainsi tombé à une moyenne de 1,39 Mbps en janvier, contre 3,5 Mbps pour SFR THD ou encore 3,35 Mbps pour Bouygues Télécom.

Fort heureusement, la situation s’est un peu améliorée en février et Free est ainsi remonté à un débit moyen de 1,92 Mbps, un débit cependant bien en deçà de celui de ses concurrents.

Mars s’accompagne lui aussi d’une légère hausse et Free remonte ainsi à un débit moyen de 2,33 Mbps, un débit finalement assez proche de celui de l’opérateur au carré rouge.

La France en mauvaise place

SFR a en effet atteint un débit moyen de 3,03 Mbps sur la même période, un débit en légère hausse lui aussi. Orange arrive ensuite avec un débit de 3,4 Mbps, devancé d’une course tête par Bouygues Télécom et ses 3,44 Mbps. SFR THD se trouve pour sa part toujours en tête de liste avec un débit moyen de 3,89 Mbps.

Et par rapport au reste du monde, alors ? En Europe, Free arrive toujours en queue de peloton, faisant jeu égal avec les Polonais de Play. Il faut donc se rendre en Afrique ou en Amérique Latine pour trouver des débits moindres.

En revanche, les mauvais débits de Free ont aussi un impact sur les débits moyens constatés en France et l’hexagone arrive ainsi en queue du peloton parmi ses voisins européens. Il vient en effet se placer derrière l’Espagne, le Portugal, la Pologne ou même la Grèce avec un début moyen de 3,16 Mbps. La Suisse arrive pour sa part en tête avec un débit moyen de 4,22 Mbps.

Mots-clés freenetflix