Netflix & Free : nouvelle chute de débits pour l’opérateur en novembre

Netflix et Free ne s’entendent pas très bien et la dernière édition du baromètre de l’entreprise ne risque pas d’améliorer les relations entre les deux firmes. Le trublion des télécoms se retrouve une nouvelle fois bon dernier de son classement.

Certains d’entre vous le savent sans doute, mais Netflix publie tous les mois un observatoire se focalisant sur les débits moyens relevés chez les opérateurs des pays où la solution est présente.

Netflix Juin

L’édition du mois de novembre est tombée au début de la semaine et elle ne plaide pas franchement en faveur de l’opérateur.

Free, toujours bon dernier du classement de Netflix

Si Free se trouve toujours à la dernière place du classement, son débit moyen s’est ainsi écroulé une nouvelle fois pour tomber à 1,86 Mbps au lieu des 2,04 Mbps du mois dernier, soit le seuil le plus bas atteint par l’entreprise au cours de cette dernière année.

Pour ne rien arranger, SFR a réussi à stabiliser ses débits et à atteindre les 2,98 Mbps en novembre contre 3 Mbps le mois précédent. L’écart entre les deux concurrents continue donc de se creuser.

Orange arrive pour sa part en troisième position avec un débit moyen de 3,41 Mbps contre 3,40 Mbps le mois dernier. Difficile de faire plus stable. Même son de cloche du côté de Bouygues Télécom qui a atteint pour sa part les 3,46 Mbps au lieu des 3,52 Mbps du mois dernier. SFR THD trône pour sa part en tête de liste avec un débit moyen de 3,61 Mbps, contre 3,69 Mbps le mois précédent.

Free tombe à la dernière place du classement européen

Free est donc le seul opérateur à accuser une telle chute. Pire, la société se retrouve également à la dernière place du classement européen et il faut donc aller chercher du côté du Mexique ou même des Philippines pour trouver des opérateurs proposant des débits aussi bas.

Il faut tout de même rappeler que Free ne porte pas ce classement dans son coeur et l’opérateur a même entamé une action en justice avant l’été afin de contraindre Netflix à le retirer de son classement.

Dans les faits, ce problème de débit vient principalement du fait que Free et Netflix n’ont aucun accord de peering et leur réseau ne communique donc pas directement entre eux. En attendant, la nouvelle version de ce baromètre ne risque pas d’améliorer les relations entre les deux groupes.

Mots-clés freenetflix