Netflix : La série documentaire « Au royaume des fauves » connaît un vrai succès et devance la dernière saison de Stranger Things

Qui aurait pu miser sur ce documentaire sous forme de série, sorti de nulle part, sans grosse promotion ? Pourtant, Au royaume des fauves est un véritable succès sur la plate-forme de SVOD qui connaît une grande popularité en plein confinement :  Netflix. Disponible depuis le 20 mars dernier, la série documentaire connaît un énorme succès sur la toile où le sujet est régulièrement discuté. Il faut dire que le synopsis de cette production est original : suivre les aventures de zoos privés aux USA où vivent des tigres par milliers. Le point fort du show ? Sa galerie de personnages délurés, entre armes à feu, complotisme, drogue, tentative d’homicide…

Une série plutôt intelligente qu’elle ne laisse le penser avec de vrais questionnements moraux à propos de ces animaux captifs.

Et comme l’explique Variety, Au royaume des fauves a largement dépassé la dernière saison de Stranger Things en terme de vues.

34,3 millions d’américains devant la nouvelle série Netflix

Composé de sept épisodes, ce documentaire sous forme de série est disponible depuis peu et, comme l’annonce Variety, ce sont 34,3 millions d’Américains qui se sont retrouvés devant ce programme en dix jours. Un record pour ce show sans véritable promotion à contrario de Stranger Things qui, la même période après la diffusion en juillet 2019 de sa dernière saison, comptabilisait 32,3 millions de personnes devant l’écran. En 2017, la seconde saison de la série atteignait quant à elle 24,3 millions de spectateurs !

En plus d’être l’une des séries les plus populaires de Netflix, figurant dans le fameux top 10 des programmes recommandés, la moyenne de spectateurs américains devant la série, chaque minute, était de 19 millions en dix jours. Pour Stranger Things en 2019, ce chiffre était de 20,5 millions contre 17,5 millions en 2017. A son démarrage, Au royaume des fauves comptabilisait 280 000 spectateurs par minute, puis s’est largement rattrapé par la suite grâce aux millions de mentions sur Twitter.

Bien évidemment, ces chiffres proviennent d’une agence indépendante et donnent une estimation des chiffres réels que seul Netflix possède. Espérons donc que le géant de la SVOD confirme, ou non, ces statistiques et qu’un rendu pour le monde entier soit révélé. Car en France, la série semble un peu plus timide.