Netflix poursuivi pour une scène de la série Messiah

Le GEO Group, une entreprise spécialisée dans la gestion de centres de détention, a déposé une plainte contre Netflix. Dans deux épisodes de la première saison de sa série Messiah, qui est actuellement très populaire auprès des internautes, le géant du streaming représente des centres pénitentiaires gérés par le GEO Group. Or, ce dernier s’est indigné de la façon dont les épisodes représentent les prisons qui affichent clairement leur logo.

Dans le troisième et le quatrième épisode de la saison 1 de la série télévisée, le personnage principal se retrouve effectivement en détention dans un centre pour immigrés dans l’État du Texas. Les passages montrent un lieu où les conditions sont déplorables.

Un extrait de la série Messiah sur Netflix

Crédits Netflix

Pour cette entreprise de gestion des centres pénitentiaires, les scènes en question relèvent de la diffamation. De son côté, la plateforme de streaming n’a pas encore réagi publiquement à cette plainte.

Diffamation et utilisation illégale du logo du GEO Group

La plainte déposée par l’entreprise GEO Group porte principalement sur deux choses : la diffamation publique sur l’entreprise et l’utilisation illégale de son logo. Dans sa plainte, elle a tenu à préciser que contrairement à ce qui est illustré dans la série Messiah, les centres de détention qu’elle gère ne sont pas autant surpeuplés. De plus, elle n’imposerait aucunement le port de chaînes aux détenus et fournirait des conditions optimales pour ces derniers.

« Contrairement à ce qui est montré dans Messiah, le groupe GEO n’impose pas à ses détenus des pièces surpeuplées et le port de chaînes dans ses établissements, mais fournit des lits, de l’air conditionné, des espaces récréatifs intérieurs et extérieurs, des terrains de football, des classes, des librairies, et autres équipements qui viennent contredire les mensonges diffamatoires de Messiah », a-t-elle précisé dans sa plainte.

D’autre part, la firme indique que l’utilisation sans autorisation de son logo aurait pour objectif de ruiner sa réputation. « L’utilisation de Netflix de la marque GEO ne sert aucun autre objectif que celui de ruiner la réputation et la bonne volonté de l’entreprise ».

À lire aussi : Messiah n’aura pas de saison 2

Des scènes qui n’arrangent pas la réputation de l’entreprise

On peut dire que les scènes dans la série Messiah tombent à un très mauvais moment, étant donné que la firme traverse actuellement une assez mauvaise période.

Rappelons que l’entreprise est en plein milieu d’une bataille juridique avec l’État de Californie après le vote d’une loi interdisant les prisons privées. En outre, plusieurs plaintes ont également été portées contre l’entreprise concernant la rémunération du travail effectué par les détenus sur leurs sites.

À lire aussi : Coronavirus et Confinement, Netflix n’a jamais été aussi populaire

Mots-clés netflix