Netflix signe de nouveaux accords avec six créateurs de japanimation

Netflix mise toujours plus sur les animes : après le succès de séries originales comme Baki the Grappler ou Devilman Crybaby, le service de SVoD a signé un partenariat avec six nouveaux créatifs du monde de la japanimation et du manga afin de renforcer son offre de productions originales comme le rapporte le site Variety. : CLAMP, Yasuo Ōtagaki, Yōzaburō Kanari, Mari Yamazaki, Tow Ubukata et Shin Kibayashi.

Parmi ces nouvelles signatures se trouve celle d’un certain collectif de créatrice et pas des moindres : les quatre membres du groupe CLAMP seront ainsi de la partie.

Crédits Pixabay

Nanase Ohkawa, Satsuki Igarashi, Mokona et Tsubaki Nekoi se sont réunies en 1987 et ont débuté leur carrière en tant que groupe au sein de l’éditeur Shinshokan avant d’atteindre le succès international en 1996 chez la Kodansha avec le manga Cardcaptor Sakura – plus connu chez nous sous son adaptation animée Sakura, chasseuse de cartes qui a fait le bonheur des lève-tôt à la télévision.

Netflix fait un pas de plus en direction des fans d’animes

Si son manga de science-fiction Moonlight Mile a occupé la majeure partie de sa carrière d’artiste, Yasuo Ōtagaki est surtout réputé chez les amateurs de robot géant pour être le génie créatif derrière Mobile Suit Gundam Thunderbolt depuis 2012.

Ce manga prenant place dans la même chronologie que l’anime d’origine Mobile Suit Gundam narre la lutte de la Fédération et des forces du duché de Zeon pour le contrôle du Secteur Thunderbolt, croûte vitale dans la guerre qui sévit entre les deux armées.

Adapté en anime de 2015 à 2017 par Sunrise, cet énième chapitre dans le grand univers de Gundam s’est démarqué par son côté très dur et sans détour des horreurs de la guerre en mettant des soldats estropiés au premier plan.

Yōzaburō Kanari officie depuis 1992 sur son manga de mystère Les Enquêtes de Kindaichi adapté de nombreuses fois en anime et en film live-action. Les amateurs de manga humoristique auront certainement reconnu Mari Yamazaki a qui l’on doit sa série la plus connue Thermae Romae.

Deux auteurs viennent terminer cet accord : Tow Ubukata (Mardock Scramble) et l’homme aux milles noms d’emprunt Shin Kibayashi ayant récemment signé le scénario de Fire Emblem Fates pour le compte de Nintendo.

Mots-clés netflix