Netflix teste un abonnement à 2,50 € par semaine en Europe

Après ses trois forfaits Essentiel, Standard et Premium, respectivement à 7,99, 10,99 et 13,99 euros, Netflix teste un nouvel abonnement à 2,50 euros, non pas par mois, mais par semaine en Europe.

Avec ce nouvel abonnement, la plateforme de streaming veut permettre à ses abonnés d’accéder à des offres plus flexibles.

D’après le site Caschy’s Blog, ce sont les utilisateurs autrichiens qui ont été les premiers à voir apparaître sur Netflix ces nouvelles formules d’abonnement. En ce moment, la plateforme ne teste pas une, mais bien trois nouvelles offres à 2,49, 2,99 et 3,99 euros par semaine.

Pour le moment, ces nouvelles formules sont encore en pleine phase de test.

Netflix à l’écoute de ses utilisateurs

Lors d’une interview accordée à SmartDroid, Netflix a confirmé l’existence de ces nouveaux abonnements et la firme a également indiqué qu’ils étaient encore en train de tester ces méthodes de paiement.

« Netflix teste actuellement diverses options de paiement dans des zones sélectionnées. L’objectif est de rendre Netflix plus agréable et plus accessible aux gens du monde entier » a expliqué la plateforme.

À travers ces nouvelles offres, la plateforme de streaming veut répondre aux demandes de ses utilisateurs pour faciliter leur accès au service. « Dans  ce cas, nous testons différentes options de paiement pour mieux comprendre celles que les membres trouvent utiles. Ces tests varient généralement au niveau de la durée du test et de la région, de sorte que tous les utilisateurs potentiels ne testent pas les mêmes méthodes ».

La flexibilité a un prix

Certes, Netflix veut permettre à ses utilisateurs de mieux gérer leur abonnement au service, mais cela a quand même un coût. Les tarifs des abonnements hebdomadaires reviennent plus chers à la fin du mois. Néanmoins, tout le monde n’utilise pas forcément le service de la même manière chaque mois et il est parfois difficile de trouver du temps pour regarder les programmes sur Netflix.

Cela veut dire que la plateforme veut éviter à ses utilisateurs de payer pour des abonnements mensuels qu’ils n’utilisent pas ou très peu. C’est en étant conscient que des utilisateurs de ce genre existent que Netflix a décidé de tester ces nouveaux abonnements.

Reste à savoir si les abonnements seront déployés ailleurs qu’en Europe si les tests s’avèrent concluant. Affaire à suivre.

Mots-clés netflix