Netflix, YouTube et Hulu : les services de streaming en ligne menacés par les FAI

L’approbation de la fusion entre AT&T et Time Warner crée un précédent qui se traduit par une véritable menace pour les services de streaming et les entreprises qui les soutiennent.

Les voies rapides payées et la limitation sont maintenant possibles grâce à la finalisation de l’abrogation de la neutralité de l’internet.

Cela implique que les plateformes comme YouTube, Netflix, Hulu, Crunchyroll et Crackle courent maintenant le risque de devoir payer un supplément pour atteindre les clients de manière aussi fiable et rapide que les services qui sont possédés et favorisés par les FAI.

Cette approbation est donc susceptible de transformer radicalement l’univers connecté tel que nous le connaissons.

Les géants du web sont fortement menacés

Pour quantifier la menace dans les termes les plus clairs possible, les FAI sont maintenant libres de limiter les services qu’ils n’aiment pas. De même, les FAI sont désormais libres de revendre à taux zéro pour les utilisateurs mobiles et sont également libres de hiérarchiser les services qu’ils possèdent ou les services avec lesquels ils font affaire.

Bien que cela ne soit pas synonyme de limitation directe, deux choses se produisent dans les deux cas. Les services approuvés offrent une meilleure expérience que les autres et les services extérieurs moins appréciés par les FAI ralentissent un peu. Ces deux facteurs inciteront les consommateurs à réfléchir à deux fois avant de continuer à utiliser les services extérieurs, ce qui les oriente implicitement vers les services approuvés.

Comment les services de streaming pourraient-ils s’en sortir ?

Bien évidemment, pour avoir la chance de continuer à exister, les victimes de l’abrogation de la neutralité d’Internet seront obligées de s’adapter à la situation et de prendre les décisions évidentes qui s’imposent. L’une de ces possibilités est de se rallier à Alphabet Inc. qui pourrait doubler le déploiement de Google Fiber afin de lutter directement contre les FAI dans leur propre arène.

L’autre alternative est que les services de streaming conçoivent une sorte de connectivité commune. Cela peut se faire soit avec le Wi-Fi sponsorisé, les offres MNVO ou même par la construction de leurs propres réseaux en utilisant des équipements bon marché comme les petites cellules.

Cette approbation de la fusion d’AT&T et de Time Warner ainsi que la disparition de la neutralité du Net annonce le début d’une guerre de contenu et de services sans précédent.