Web

Netvibes lance le Netvibes Labs…

Netvibes, c’est un peu la fierté de tous les Geeks chauvins. En même temps, un service web français qui parvient à percer et à s’imposer sur le marché des agrégateurs en ligne, cela n’arrive pas bien souvent. Et justement, la célèbre plateforme vient tout juste d’annoncer la sortie du Netvibes Labs, un laboratoire qui va permettre aux utilisateurs du service d’envisager ses prochaines fonctionnalités.

Netvibes Labs : la page d'accueil

Il y a fort fort longtemps, alors que je n’étais qu’un jeune blogueur aux yeux brillants, j’utilisais Netvibes. Oui, même que je m’amusais à passer des heures à ajouter des flux à ma page, à tester les différents widgets proposés et à jongler avec l’ensemble des boîtes de ma page pour les réorganiser et les mettre bien en ordre. C’était beau, c’était émouvant et j’avais le clic encore tremblotant. Tiens, ça y est, une grosse larme bourrée d’alcool et d’émotions roule sur ma joue.

Ensuite, je me suis intéressé à Google Reader et je n’ai plus jamais ouvert mon Netvibes.

Netvibes Labs : la wishlist

Normal. Lire ses flux sur Netvibes, ce n’est pas confortable. Google Reader est nettement moins beau, nettement moins fun, peut-être, mais il a l’avantage d’être beaucoup plus productif. Et très clairement, lorsque votre veille technologique repose sur plusieurs centaines de flux, vous avez plutôt intérêt à l’optimiser pour y passer le moins de temps possible. Putain, il est loin maintenant, le blogueur aux yeux de lumière et au coeur bourré d’optimisme.

Bref, tout ça pour vous dire que Netvibes vient tout juste de lancer le Netvibes Labs. Ce laboratoire en ligne vous permet de vous informer sur les nouvelles fonctionnalités développée sur la plateforme et d’accéder à tous les souhaits des utilisateurs. Un bon moyen de faire bosser la communauté pour pas un rond et de déterminer ainsi les projets les plus porteurs. Inutile de le préciser, un système de vote est d’ailleurs proposé afin de couper court aux idées les moins porteuses.

Netvibes Labs : l'éditeur de thèmes

Pour le moment, trois projets sont proposés et peuvent être testés :

  1. Le concepteur de thèmes, qui vous permet de choisir les couleurs et l’image de fond de votre page privée. Plutôt bien foutu, il ne manque pas de fonctionnalités. En quelques clics, on peut modifier son header, ses onglets, les boîtes des widgets, les widgets eux-mêmes et le pied de page.
  2. Le nuage de tags, qui analysera le contenu de votre espace pour générer un nuage de tags. Là encore, la réalisation est à la hauteur de nos attentes.
  3. Le nettoyage de printemps, qui vous permet de repérer les flux que vous lisez le moins et qui vous aide donc à faire le ménage dans votre veille. En quelques clics, il est possible d’archiver les flux de votre choix et l’ensemble, là encore, est plutôt bien foutu.

Pas mal. En dehors des projets, le Netvibes Labs permet également d’accéder aux propositions de la communauté. Ces dernières peuvent être notées ou commentées. On notera au passage la présence d’un « top 50 » plutôt utile et qui n’est d’ailleurs pas sans surprise. De même, une rubrique dédiée permet aux utilisateurs du service de soumettre leurs propres idées. Attention tout-de-même car cette fonction est assez limitée : chaque idée ne doit pas dépasser les 160 caractères (oui, Twitter est à la mode) et vous ne pouvez en proposer que trois par jour.

Netvibes Labs : le nuage de tags

N’étant pas particulièrement convaincu par l’utilité de Netvibes, autant vous dire que son Labs m’a complètement laissé de marbre. Enfin, ce n’est pas tout-à-fait exact puisqu’il m’a aussi un tout petit peu agacé. Prendre en compte l’avis des utilisateurs, c’est une chose, mais exploiter leurs idées pour monter son business, c’en est une autre. Et même si je crois beaucoup au collaboratif, je n’oublie pas pour autant que Netvibes est une entreprise privée dont l’objectif principal reste de faire du bénéfice.

Mon jugement est peut-être un peu dur, certes, mais au moins on ne pourra pas m’accuser de chauvinisme.

Mots-clés netvibesrssweb 2.0