Netvibes lance un éditeur de thèmes

Parfois, quand j’ai envie de devenir fou, je jette des châtons morts dans la Seine pour contribuer au réchauffement climatique. Parfois, je suis plus raisonnable et je me contente d’ouvrir mon navigateur web et de me rendre sur Netvibes, histoire de me griller un peu les nerfs optiques. Bon, si vous ne le saviez pas c’est désormais fait mais le fait est que je ne porte pas forcément ce service dans mon coeur. Et pourtant, il nous réserve quelques surprises, comme l’éditeur de thèmes qu’il vient tout juste d’intégrer.

La page d'acceuil de l'écosystème Netvibes

Il est possible que je sois injuste avec Netvibes. Pour tout vous dire, au début, lorsque je n’étais encore qu’un jeune blogueur bourré de malice, il m’arrivait souvent de l’utiliser. Oserais-je le dire, c’était même mon agrégateur favoris. Oui, mais je n’avais alors qu’une vingtaine de flux et tout était nettement plus simple. Après, ça s’est compliqué, j’ai commencé à vraiment faire de la veille et, au bout de 150 flux, je ne pouvais déjà plus. Toutes ces boîtes qui se frôlaient et qui se chevauchaient, se croisant parfois de pages en pages, ça avait quelque chose de très érotique et de très inquiétant en même temps.

Autant vous dire que je suis passé très vite à Google Reader, dont l’interface me donne déjà nettement moins mal au crâne qu’avant.

Netvibes : la première étape de la création du thème

Cela dit, ce n’est pas pour autant que je n’ai pas continué à suivre l’actualité de Netvibes, bien au contraire. Même si je n’aime pas particulièrement son service, je suis quand même fier de son ascension. En matière de web, ce n’est pas tous les jours qu’un service français se fait connaître à l’étranger. Alors forcément, quand on en croise un, on est obligé de devenir chauviniste. Je veux dire, on est français, quand même…

Dernièrement, Netvibes a ajouté pas mal de fonctionnalités intéressantes. Après avoir lancé un Netvibes Labs très stratégique (quoi de mieux que de se reposer sur sa communauté pour faire évoluer son service ? C’est un peu comme la Fredzone et toutes ces histoires de putes d’Europe de l’Est dont je vous abreuve), les développeurs de Netvibes se sont mis au boulot, ont oublié les journées de 35 heures, et nous ont sorti leur éditeur de thèmes. Désormais, vous allez donc pouvoir vous faire plaisir et décorer votre Univers à votre guise.

Netvibes : la seconde étape de la création du thème

Mais alors, comment ça marche ?

Super bien, en fait. Pour tout vous dire, j’ai même été surpris par la qualité de l’éditeur de thèmes. En fait, Netvibes a lancé une plateforme dédiée, un espère d’écosystème où les utilisateurs ont la possibilité d’échanger ou de créer leurs thèmes. Tout le monde a la possibilité de partager ses créations et d’essayer celles des autres. D’ailleurs, j’ai même trouvé quelques perles, dont le thème 4 saisons proposé par l’équipe de Netvibes.

L’éditeur est un modèle de simplicité et d’efficacité. Sans aucune connaissances techniques, on peut modifier son header, la couleurs de son texte, personnaliser ses onglets, l’apparence de ses différents widgets ou encore son footer.  L’outil est vraiment très intuitif, c’est un régal à utiliser. Après l’étape de conception vient la phase de finalisation. On pourra définir le nom de son thème, ajouter une description ou une vignette, choisir la catégorie de son thème ou encore définir des droits spécifiques et indiquer si l’on souhaite partager sa création avec les autres utilisateurs du service.

Netvibes : la troisième étape de la création du thème

Ah et je ne l’ai peut-être pas précisé, mais on peut en faire de même avec les widgets. Là encore, c’est un outil très facile à utiliser et qui me donnerait presque envie de me remettre sur Netvibes.

Oui mais pour ça, il faudrait que je fasse d’abord le ménage dans mes flux…