Neuralink : Elon Musk assure que sa nouvelle mise à jour est « géniale »

Neuralink, la start-up d’Elon Musk qui développe des implants cérébraux d’interfaces neuronales directes, va apparemment passer à la vitesse supérieure cette année. Pour rappel, Elon Musk ambitionne de connecter les cerveaux humains à des ordinateurs afin d’aider les humains à surmonter les handicaps, les blessures, mais aussi, à concurrencer l’intelligence artificielle.

D’ailleurs, en juillet 2019, Elon Musk a déclaré que sa technologie avait permis à un singe de contrôler un ordinateur avec son cerveau lors des premières expérimentations. Fort de cette réussite, le PDG aspirait à insérer le dispositif chez un patient humain souffrant de lésions cérébrales ou médullaires, ou de malformations congénitales, vers la fin de 2019. Mais cela ne s’est finalement pas fait.

crédits Neuralink

Qu’à cela ne tienne, Elon Musk a annoncé le dimanche 2 février 2020 sur Twitter que ce projet pourrait bien se concrétiser « dès cette année ».

Une mise à jour révolutionnaire ?

Elon Musk a effectivement déclaré dans un tweet que sa start-up est à pied d’œuvre sur une mise à jour « impressionnante » de sa technologie d’implant cérébral. Mais en quoi serait-ce si stupéfiant ? Interrogé par l’investisseur technologique Cathie Wood, Elon Musk a divulgué quelques détails sur le projet. Il écrivit entre autres :

Tout d’abord, nous devons le rendre super sûr et facile à utiliser, puis déterminer le plus grand rapport utilité/risque. Du travail initial à la production en volume et à l’implantation, la route est longue.

Il sera finalement utilisé pour compenser des sections entières perdues du cerveau en raison d’un accident/ un accident vasculaire cérébral/ congénital. Je ne veux pas paraître trop excité, mais le potentiel est vraiment transformationnel pour restaurer les fonctions cérébrales et motrices. Il n’y a pas d’autre moyen de le faire.

Attendez de voir la prochaine version par rapport à ce qui a été présenté l’année dernière. C’est génial.

Les puces de Neuralink seront implantées sous la peau des patients avant la fin de 2020

Par ailleurs, un évènement spécial devrait se tenir dans le courant de cette année 2020. Elon Musk a également réaffirmé que des tests sur des humains seraient prévus avant la fin de l’année.

Selon Cnet, Neuralink testera sa technologie d’interface cerveau-machine en implantant 4 de ses puces N1 sous la peau des patients.

crédits: Neuralink

Néanmoins, Musk espère que Neuralink sera aussi révolutionnaire pour les patients que Tesla ne l’a été dans le secteur des voitures électriques. Dans tous les cas, il assure que :

Comme pour la sécurité des véhicules, il sera beaucoup plus difficile de faire passer nos normes internes que les normes réglementaires minimales.

 

Mots-clés elon muskNeurolink