Neuralink lève 27 millions de dollars pour ses recherches

Elon Musk est connu pour être un homme d’affaires, un dirigeant et un constructeur qui s’investit dans plusieurs activités. Étant à la fois concepteur de voitures électriques, chef de projet dans des creusements de tunnels et ayant des initiatives dans l’aérospatial, le milliardaire n’arrête pas pourtant là ses multiples activités. Il s’intéresse à un autre secteur, celui du cerveau, et a pour ambition de créer une interface directe entre celui-ci et un ordinateur. C’est d’ailleurs sur ce projet que la société Neuralink d’Elon Musk centralise ses projets.

Selon les dernières informations de Bloomberg, ladite société aurait eu une levée de fonds d’une valeur de vingt-sept millions de dollars. Pourtant, sur le réseau social Twitter, Elon Musk avait bien affirmé que sa société ne recherchait pas d’investisseurs.

Neuralink

Les recherches effectuées par Neuralink ont pour principal objet de faciliter la communication entre l’être humain et les ordinateurs, et ce, pour pallier aux éventuelles menaces pouvant résulter des intelligences artificielles.

Pour une interface homme-machine

Elon Musk a fondé Neuralink pour donner suite à l’intérêt qu’il porte aux interfaces hommes-machines. Le fantasque chef d’entreprise a pour projet de créer un lacet neuronal qui relierait l’ordinateur au cerveau humain.

Bien que ce projet ne soit pas encore bien ancré, des expérimentations sont déjà pensées et la société envisage de mener des tests dans le secteur médical. Elle mise, pour cela, sur des interactions qui amélioreraient le quotidien des personnes présentant un handicap physique.

Un projet non prioritaire pour Elon Musk

Pour mieux avancer dans ses recherches, la société avait recruté plusieurs experts dernièrement. Neuralink n’est pas la seule société voulant percer à jour les moyens de transcription de la pensée.

Facebook a, en effet, fait l’annonce qu’il allait aussi travailler dans ce secteur. C’est dans son laboratoire Building 8 qu’il compte mener à bien ses études. De son côté, Elon Musk est trop absorbé par ses autres entreprises que sont SpaceX et Tesla pour consacrer assez de temps à Neuralink.

Malgré cela, le milliardaire est connu pour revenir très vite dans la course dans les domaines où il a décidé de s’investir et de surprendre le public.