New Horizons bientôt pourvue d’un message destiné aux extraterrestres ?

New Horizons se trouve à l’heure actuelle au-delà de l’orbite de Pluton, mais elle est très loin de la retraite. En réalité, elle continuera sur sa lancée pendant les siècles à venir.  Jon Lomberg, un scientifique, aimerait donc utiliser la sonde pour transmettre un message aux extraterrestres.

New Horizons a quitté notre belle planète en 2006 et elle a été spécialement conçue pour étudier Pluton et la ceinture de Kuiper.

Espace

La sonde a entamé au début de l’année dernière la dernière étape de son périple et elle se trouve désormais dans la région entourant la ceinture d’astéroïdes bordant notre système.

New Horizons se trouve désormais au-delà de l’orbite de Pluton

La NASA a programmé la fin de sa mission pour 2025. D’après les calculs de l’agence spatiale américaine, la sonde devrait en effet franchir la limite externe de la ceinture de Kuiper à cette date.

Et ensuite ? Pour le moment, l’agence n’a pas encore de projets en tête.

Jon Lomberg aimerait donc utiliser la sonde pour transmettre un message digital à une éventuelle et hypothétique civilisation extraterrestre.

Si ce nom ne vous est pas totalement inconnu, c’est tout à fait normal. L’homme a en effet travaillé pendant plus de vingt ans avec Carl Sagan et il a notamment contribué à l’élaboration du fameux Golden Record des deux sondes Voyager en compagnie de Frank Drake, Ann Druyan, Timothy Ferris et Linda Salzman Sagan.

Désormais, il souhaite donc aller plus loin en mettant au point un système de communication capable de transmettre un message digital aux civilisations vivant – peut-être – dans les autres systèmes stellaires.

Golden Record 2.0 : une bouteille à la mer lancée dans l’espace

Le Golden Record 2.0, c’est le nom de ce système, serait totalement ouvert et il pourrait ainsi être alimenté par le biais d’un site web. Les internautes auraient donc la possibilité de se connecter à ce service afin de partager les clichés et les documents de leurs choix. Ensuite, un système de vote permettrait de choisir les contenus à envoyer en direction de la sonde.

Afin de pouvoir mener son projet à bien, Jon Lomberg a besoin d’une enveloppe de 72 000 $.

Plutôt que de chercher des financements privés, il a donc choisi de lancer une campagne de financement participatif sur la plateforme KickStarter, une campagne qui a malheureusement un peu de mal à décoller.