Epidémie de rougeole aux Etats-Unis : L’Etat de New York n’autorisera plus les exemptions de vaccins pour raisons religieuses

Les législateurs de l’État de New York ont voté le jeudi 13 juin dernier une loi contre la non-vaccination des enfants pour raisons religieuses. Ce vote intervient alors que l’État continue sa lutte contre la propagation de la rougeole. L’épidémie actuelle est qualifiée comme la pire ayant eu lieu aux États-Unis depuis plusieurs décennies.

L’État de New York à lui seul compte déjà des centaines de cas confirmés depuis l’année dernière.

Vaccin

Crédits Pixabay

Le gouverneur Andrew Cuomo n’a pas hésité à signer la nouvelle loi quelques minutes seulement après que celle-ci ait été approuvée par les législateurs. Les parents qui sont contre la vaccination ne pourront donc plus invoquer les raisons non médicales comme celles basées sur la religion pour ne pas faire vacciner leurs enfants.

Le vote de cette loi place l’État de New York parmi les quelques États n’acceptant plus les exemptions de vaccins dues à des raisons autres que médicales.

La raison derrière cette loi

D’après le gouverneur Cuomo, la science a prouvé que les vaccins sont le meilleur moyen de protéger les enfants contre la propagation de la rougeole. Selon lui, l’administration a déjà pris des mesures drastiques pour contenir le virus. Cependant, l’ampleur de l’épidémie exige des actions supplémentaires.

Concernant la loi proprement dite, Cuomo a déclaré qu’il respectait la liberté de religion, mais que leur travail était tout d’abord de protéger la population contre la maladie. Pour lui, cette loi empêchera de futures transmissions du virus et permettra ainsi de l’éradiquer.

Des mesures strictes au niveau des écoles

Cette loi n’est pas la seule mesure stricte qui a été prise pour contrer la propagation de la rougeole. Le Département de la Santé et de l’Hygiène Mentale (DOHMH) de la ville de New York a aussi annoncé le jeudi 13 juin dernier qu’il avait fait fermer deux écoles dans le quartier de Williamsburg à Brooklyn. Ces établissements n’auraient pas respecté une ordonnance d’urgence liée à l’épidémie. Dans l’un de ces deux cas, l’école aurait permis à 35 étudiants non-vaccinés d’assister aux cours.

Depuis le mois d’avril, 12 écoles de la ville de New York ont été fermées par les responsables pour violation des règlements mis en place par rapport à l’épidémie de rougeole. Le commissaire à la santé, Oxiris Barbot, a déclaré que les membres du personnel des établissements scolaires doivent faire leur part pour aider à stopper l’avancée du virus.

Depuis septembre dernier, 558 cas de rougeole ont été confirmés rien que dans la ville de New York. L’évolution de la propagation de la maladie dans les semaines à venir nous dira si l’application de la nouvelle loi a réellement  porté ses fruits.

Mots-clés rougeolesanté