Victime de l’API de Twitter, News.me laisse tomber ses applications mobiles

Quand on vous dit qu’il est dangereux de baser son business sur les produits ou les services d’un autre, ce n’est pas pour rien. A cause des restrictions apportées sur l’API de Twitter, News.me a effectivement été contraint de revoir sa stratégie et de laisser tomber purement et simplement ses applications mobiles. Ce qui veut aussi dire qu’il est désormais impossible de trouver News.me ni sur iPhone / iPod Touch, ni sur iPad. Le service, lui, n’est pas encore menacé, mais il faut avouer que cette nouvelle n’est pas franchement rassurante. D’autant plus que Twitter ne va sans doute pas en rester là, d’autres outils pourraient donc prochainement subir le même sort.

News.me, pour le présenter en quelques mots, s’impose comme un service de curation. Concrètement, il est donc capable d’explorer les tweets publiés sur Twitter pour en extraire la substantifique moelle et ensuite générer des rapports complets et détaillés sur tout ce qui se passe sur le service. Des rapports qui sont ensuite transmis aux internautes s’étant inscrits au service, bien évidemment.

Victime de l'API de Twitter, News.me laisse tomber ses applications mobiles

Mais voilà, le truc c’est que Twitter a justement racheté au début de l’année un service concurrent de News.me, à savoir… l’excellent Summify. Ce qui veut aussi dire que News.me est devenu un concurrent pour Twitter. Ce dernier a donc décidé de prendre des mesures et d’appliquer des restrictions à l’API utilisée par le service. Des restrictions visiblement très lourdes et qui nécessitaient de reprendre de zéro les fameuses applications et donc d’investir encore quelques dizaines de milliers de dollars dans ce projet. Plutôt que de prendre ce risque, la société a donc préféré demander la suppression de ses applications.

Toutefois, sachez que le service, lui, va continuer son petit bonhomme de chemin. Les notifications par email restent donc actives et il est encore possible de profiter des fonctionnalités proposées par News.me. Pour combien de temps, on l’ignore, évidemment. Quant aux développeurs du projet, et bien vous serez peut-être heureux d’apprendre qu’ils vont désormais se concentrer sur un autre de leurs produits, à savoir le très populaire Digg. On devrait donc voir rapidement fleurir de nouvelles fonctionnalités sur le service, et on ne va certainement pas s’en plaindre. Surtout pas avec la nouvelle version qui a été déployée cet été et qui est plutôt sympa à utiliser.

Via

Mots-clés twitterweb