Non, le Nexus One ne sera pas multitouch en Europe !

Tiens, cela faisait bien longtemps qu’on n’avait pas parlé du Nexus One de Google, hein… Même que cela devait commencer à vous manquer et qu’il fallait bien corriger le tir. Et justement, figurez-vous que nous venons tout juste d’apprendre que le Nexus One ne sera pas multitouch en Europe. Oui oui, même que ce n’est sans doute pas cette nouvelle qui va permettre à Google d’écouler les stocks.

Comme je l’avais évoqué dans mon article du 8 janvier dernier, le multitouch semble poser pas mal de problèmes à Google. Oui, des problèmes juridiques et non pas techniques, hein… Et c’est ainsi que nous avions appris que le Nexus One de nos cousins américains n’allait pas intégrer le support du multitouch. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’Apple a déposé une tonne de brevets (il paraît même qu’ils ont des types qui ne font que ça) et que le multitouch en a justement fait partie.

Seulement, il restait un tout petit espoir… En effet, il était question que cette limitation fort fort pénible ne soit pas intégrée au Nexus One vendu en Europe. Oui, mais finalement Google est revenu sur ses positions et a décidé de ne pas prendre le risque de s’attirer les foudres des avocats de la Pomme.

Forcément, cela ne risque pas d’arranger les affaires de la firme. Rappelons que Google semble avoir beaucoup de mal à écouler ses stocks et que le Nexus One n’a été vendu qu’à 20.000 exemplaires durant la première de lancement. Un échec cuisant, surtout face à des iPhones qui continuent toujours de se vendre comme des petits pains.

D’un point de vue stratégique, on peut quand même “saluer” l’initiative d’Apple qui a bien compris comment contrer ses concurrents. En déposant des brevets à la foulée, la firme est parvenue à leur lier les mains. Oui et même si j’apprécie grandement ses produits, le fait est que c’est typiquement le genre de choses qui me laisse un goût amer dans la bouche. Dans tous les marchés, la concurrence est importante. C’est ce qui pousse les sociétés à se dépasser et à rivaliser d’ingéniosité pour proposer aux consommateurs que nous sommes de réelles innovations technologiques.

Via Mobinaute