NichePhone-S, le téléphone qui ressemble à une carte de crédit

Le NichePhone-S est un smartphone assez particulier. Il se présente en effet sous la forme d’un boîtier rectangulaire ultra fin, un boîtier au format proche de celui de nos cartes de crédit.

Conçu par l’entreprise FutureModel, ce téléphone surprend tout d’abord par ses dimensions. Il mesure en effet  90 mm de long et 50 mm de large, pour un poids de 38 grammes et une épaisseur tournant autour des 6,5 mm. Grâce à son format compact, il sera donc possible de le glisser au fond d’une poche sans le moindre souci.

NichePhone : image 1

Le design du produit est plutôt conventionnel pour sa part et il rappelle inévitablement les calculatrices de notre enfance.

NichePhone-S, un téléphone pas comme les autres

Comme elle, l’appareil est en effet équipé d’un écran rectangulaire au format classique et d’un pavé numérique complété par des touches de fonction permettant de passer plus rapidement des appels ou même d’accéder à certaines fonctions propres à la plateforme embarquée.

Le NichePhone-S vient en effet se placer aux antipodes d’un Galaxy Note 8 ou d’un Huawei Mate 10 et il tient finalement plus d’un feature phone à la configuration modeste.

Cette impression, on la ressent également au niveau de sa fiche technique puisque le terminal est doté d’un MediaTek MT6572A composé de deux coeurs cadencés à 1,2 GHz, des cœurs épaulés par une batterie de 550 mAh. Le constructeur ne donne pas beaucoup d’informations sur le reste de sa fiche technique et on ignore ainsi la quantité de stockage ou de mémoire vive embarquée.

75 €, et une sortie limitée au Japon

En revanche, FutureModel évoque la présence d’un écran monochrome organique de 0,96 pouce et d’un lecteur de cartes Nano SIM. D’après lui, l’appareil sera capable de tenir trois heures complètes en communication ou 72 heures en veille.

Le NichePhone-S n’a clairement pas pour vocation à remplacer notre smartphone et il se pose finalement davantage comme un produit complémentaire destiné à faciliter la vie des personnes utilisant plusieurs lignes au quotidien.

Attendu pour le 10 novembre prochain au Japon, le téléphone tournera sous Android 4.2 et il se limitera aux appels et aux messages textes. Pour toucher le public le plus large, le constructeur a choisi de le décliner en deux coloris et plus précisément en blanc ou en noir. Il sera commercialisé au Japon chez NTT DoCoMo pour un prix fixé à 10 000 yens, soit à environ 75 €.

Mots-clés insolite