Nikon D5200 : les spécifications techniques officielles

Cela fait quelques semaines qu’on entend parler du Nikon D5200 et c’est finalement durant la nuit que Nikon a levé le voile sur son nouveau boitier réflex. Un boitier particulièrement soigné, doté de caractéristiques techniques complètes et qui devrait finalement séduire un bon nombre de photographes ou même de vidéastes. Et justement, si vous voulez tout savoir du Nikon D5200 et déterminer ainsi si ce dernier convient à vos besoins, ce n’est pas compliqué parce qu’on en parle tout de suite et un peu plus bas dans l’article. Aller, on accroche sa ceinture et on se prépare psychologiquement…

Le boitier, pour commencer, s’inscrit dans la même veine que tous les Nikon. On se retrouve donc avec quelque chose d’assez compact mais totalement dans l’esprit de la gamme. On peut d’ailleurs remarquer sur les photos qui accompagnent cet article que le D5200 sera décliné en plusieurs couleurs. Son grand atout, aussi, c’est bien évidemment son écran orientable similaire à celui du 60D ou du 650D et qui vous permettra donc de filmer ou de shooter dans des angles improbables.

Nikon D5200 : les spécifications techniques officielles

Passons maintenant aux caractéristiques techniques du D5200 :

  • Capteur CMOS DX de 24.1 mégapixels.
  • Puce EXPEED 3.
  • Autofocus 39 points (neuf croisés).
  • Sensibilité comprise entre 100 et 6.400 ISO, extensible jusqu’à 25.600 ISO.
  • Ecran de 3 pouces 921k orientable.
  • Enregistrement de vidéos en 1080/60i/50i.
  • Microphone stéréo intégré.
  • Autofocus continu en enregistrement vidéo.
  • 16 modes scène.
  • Effets intégrés.
  • GPS.
  • Poids : 505 grammes.

Sur le papier, c’est donc une très belle bête. On peut également remarquer que cela fait un petit moment que cette fiche technique circule sur le web, on l’avait même évoquée le mois dernier et la rumeur s’est donc avérée exacte. Comme quoi, hein…

En parallèle et à côté du D5200, Nikon a également présenté un autre dispositif se présentant sous la forme d’un transmetteur WiFi qui vient se connecter directement au boitier. On aurait préféré que ce dernier soit directement intégré mais le constructeur nippon ne voit apparemment pas les choses de la même façon. En outre, on peut préciser que ce dispositif permettra à l’utilisateur de contrôler son boitier réflex depuis son terminal iOS ou Android. C’est à la mode en ce moment et on comprend donc pourquoi Nikon a mis en place cette solution.

Pour finir, on peut également préciser que le Nikon D5200 intègre une entrée micro, ce qui veut aussi dire que vous pourrez brancher un micro externe et le transformer ainsi en caméra d’appoint.

Terminons enfin en ajoutant que le Nikon D5200 sortira en janvier 2013 et qu’il sera proposé à 879€ avec l’objectif AF-S DX NIKKOR 18-55mm f/3.5-5.6 VR. Pour la couleur chocolat, par contre, il faudra attendre avril 2013.

Mots-clés nikonnikon d5200