Ninja Warrior visible depuis Google Maps

Google Maps nous a été d’une grande aide durant le confinement. Ce service de cartographie nous a en effet permis de voyager aux quatre coins du globe tout en restant dans le confort douillet de notre foyer. Grâce aux images satellites qu’il met à notre disposition, il est possible de voir n’importe quelle partie du monde avec une précision inouïe.

Google Maps ne se contente pas de nous montrer des paysages époustouflants ou de beaux monuments historiques. Il arrive parfois qu’il nous montre aussi les installations de nos émissions télévisées préférées. Récemment, ce sont les infrastructures de Ninja Warrior qui ont eu l’honneur d’apparaître sur Google Maps. Celles-ci sont basées à Cannes.

Photo de Deepanker Verma – Pixabay.com

Les fans de l’émission seront ravis d’apprendre qu’ils pourront jouir d’une vue aérienne sur les installations de l’émission.

Une info partagée par un twittos

Peu de gens auraient eu l’idée de chercher Ninja Warrior sur Google Maps sans le twittos @jeronimo1991. C’est en effet à lui que nous devons cette petite découverte. Le 1er janvier 2021, il a publié une photo prise sur le service de cartographie de Google qui montre une vue aérienne des installations de l’émission de TF1.

Il a accompagné ce cliché de la description suivante :

« Fun fact : l’installation de #NinjaWarrior visible sur Google Earth. »

D’après le Huffington Post, Google a effectué les prises de vues satellites de Cannes en mars 2019. Cette date coïncide avec le tournage de la quatrième saison de Ninja Warrior.

Des indices sur le déroulement des prochaines saisons ?

Certains internautes pensent que l’apparition de ces photos sur Google Maps donnera un avantage aux futurs participants de Ninja Warrior. Eh bien, de ce côté-là, il n’y a rien à craindre. Manon Chapet, la première femme à être arrivée jusqu’en finale de Ninja Warrior en 2019, a expliqué que la production modifiait les installations à chaque édition.

« Les parcours et obstacles changent chaque année donc le mieux à faire est de regarder des vidéos des éditions étrangères du programme pour découvrir les obstacles qui n’ont pas encore été testés en France et qui pourraient arriver lors des prochaines saisons », explique-t-elle.

Comme le révèle Frédéric Pedra, directeur général adjoint de TF Production, la chaîne a déjà eu vent de l’existence de ces photos sur Google Maps.

« Nous avions remarqué en parcourant Google Maps mais cela ne nous a pas particulièrement influencé pour construire les parcours de cette année dans la mesure où l’on positionne déjà les obstacles avec des logiciels de vue de haut. On filme avec des drones pour toujours avoir ce regard de haut. Par ailleurs, on change nos parcours à chaque saison en essayant d’apporter des nouveautés. »

Mots-clés googlegoogle maps