Nintendo a vendu plus de 700 millions de consoles depuis 1983

Dans la foulée de l’annonce, par Sony, de 500 millions de consoles vendues depuis 1994, Nintendo vient de communiquer sur des ventes de machines ayant excédé, de son côté, les 700 millions d’unités depuis 1983 et la mise en vente d’une certaine Famicom (NES japonaise).

En consultant récemment la partie du site internet de Nintendo consacrée aux relations avec ses investisseurs, on a pu prendre connaissance des ventes hardware réalisées, console par console, par le petit artisan nippon depuis sa première machine. On remerciera ici GamesIndustry.biz pour le rapport de l’information.

Forcément, devant cette liste, l’œil avide d’extrêmes ira de suite repérer la console la moins écoulée et celle tutoyant les sommets. Alors oui, les 13,56 millions de Wii U vendues tendraient à placer cette machine en fond de classement, mais VG247 souligne les 770.000 exemplaires de Virtual Boy ayant trouvé preneur.

La Virtual Boy devant la Wii U au classement des consoles Nintendo les moins vendues

Un peu plus haut, on trouvera le GameCube et ses 27,74 millions d’unités écoulées. En regardant la suite, force est de constater qu’avant le phénomène Wii (nous y reviendrons), Nintendo a rencontré une adhésion de moins en moins forte à chaque lancement de console. Parce qu’après une NES/Famicom vendue à 61,91 millions d’exemplaires, la Super Nintendo/Super Famicom n’a pu aller plus haut que 49,10 millions et la Nintendo 64 aura clairement marqué le pas avec 32,93 millions de consoles ayant trouvé un foyer.

La Wii reste donc la console de salon la plus vendue de l’histoire de Nintendo avec 101,63 millions de machines écoulées. Qu’en est-il de la Switch ? Du haut de son presque un an et demi d’existence, elle a déjà dépassé la Wii U en s’étant ainsi déjà vendue à 19,67 millions d’unités. Pour son bien, mieux vaut ne pas la classer parmi les consoles nomades de Nintendo au risque de la voir toucher le fond. En effet, la moins bonne performance du géant japonais à ce niveau, la 3DS, plafonne à près de 73 millions d’unités. Le Game Boy Advance a fait un peu mieux avec 81,51 millions, la Game Boy (incluant son modèle Color) en impose avec ses près de 120 millions d’exemplaires vendus, mais la Nintendo DS, et ses 154,02 millions, apparaît pour l’heure intouchable. Et admirable aussi tout de même.

Mots-clés nintendo