Nintendo : les applications mobiles seraient des mini-jeux entièrement gratuits

Cela fait maintenant un petit moment que les rumeurs vont bon train quant à l’arrivée de Nintendo sur le marché des applications mobiles, une arrivée qui ne serait autre que la conséquence des ventes de la Wii U qui sont loin d’être à la hauteur de ce que la firme nippone espérait. Jusqu’ici, on en savait finalement très peu sur ces fameuses applications, mis à part le fait qu’elles devraient représenter un “avant-goût” de Nintendo, un petit aperçu suffisamment intéressant pour pousser les utilisateurs à quitter leur smartphone et retourner sur leur console.

Dit comme ça, le projet paraît ambitieux : difficile de penser que quelques applications changeront la donne et que les gens sortiront une Nintendo 3DS au lieu de leur smartphone quand ils voudront faire une petite partie de cinq minutes… Et pourtant Nintendo semble y croire.

Nintendo devrait lancer des mini-jeux sur smartphones

Nintendo devrait lancer des mini-jeux sur smartphones

C’est en tout cas ce que le dernier bruit de couloir affirme, une rumeur qui ne devrait pas tarder à être confirmée ou non puisqu’elle nous dit que Nintendo va annoncer cette semaine, et plus précisément jeudi, ce qu’il en est de ces applications mobiles. Mieux encore : si l’on en croît cette rumeur, on le sait déjà nous-mêmes.

Comme on aurait pu s’y attendre avec cette histoire d’aperçu, ces applications seraient donc des mini-jeux et/ou des démos jouables. Toujours selon la même rumeur, ces applications seraient gratuites et ne contiendraient pas d’achats in-app. Autrement dit, Nintendo ne devrait rien gagner avec, ou tout du moins pas directement : la compagnie semble réellement compter sur le fait que les utilisateurs seront de nouveau attirés par les consoles de jeux.

Bien entendu, il ne s’agit que d’une rumeur et il est donc nécessaire de rappeler que toutes ces informations sont à prendre avec des pincettes. Cependant, elles restent quand même suffisamment vraisemblables pour y croire…

MAJ : Nintendo a formellement démenti la rumeur. Reste à savoir si la firme dit vrai, ou pas.

Via