Nintendo confirme qu’environ 300 000 comptes utilisateurs ont été compromis

Alors que Nintendo avait précédemment communiqué sur un chiffre de quelque 160 000 comptes utilisateurs récemment piratés, la firme vient de le grossir en confirmant ainsi que 300 000 comptes ont été compromis. Rassurons-nous toutefois : seul moins de 1% de ces accès non autorisés a réalisé des achats.

En pleine période de confinement global lié à la pandémie de Covid-19, Nintendo a été confronté à un nouvel adversaire : un piratage de masse.

Une Nintendo Switch en train de faire tourner Fortnite

Crédits Pixabay

En avril dernier, la firme nipponne reconnaissait que jusqu’à 160 000 comptes utilisateur venaient d’être victimes d’une faille de sécurité.

En conséquence, Nintendo avait notamment “désactivé la possibilité de se connecter à son compte Nintendo à l’aide d’un identifiant Nintendo Network”. Une mise à jour de l’affaire effectuée le 9 juin sur le site officiel du constructeur (en japonais) révèle que bien plus de comptes ont en fait été compromis.

Moins de 1% des accès illégaux aux comptes Nintendo a réalisé des achats

En ajoutant 140 000 accès illégaux au chiffre précédemment annoncé, Nintendo vient donc de confirmer que la faille de sécurité a finalement touché quelque 300 000 comptes utilisateurs. Malgré tout, moins d’1% de ces accès non autorisés a procédé à des transactions, et Nintendo entend rembourser les clients lésés sur les différents territoires concernés.

Cité par VGC, un stratège en cybersécurité travaillant pour la société Proofpoint indique que les entreprises de divertissement sont particulièrement ciblées par les pirates pour une raison bien précise :

“Alors que les gens dans le monde entier sont invités à rester chez eux en raison de la pandémie de coronavirus, beaucoup se tournent vers ces services de streaming pour se divertir.”

Et selon Adenike Cosgrove, cette situation ne devrait pas aller en s’améliorant :

“Les assaillants suivront probablement ce schéma et augmenteront leurs vols et leurs ventes de justificatifs d’identité. Nous recommandons aux consommateurs de prendre quelques mesures simples pour protéger leurs comptes et identifier et supprimer tout utilisateur non autorisé”.

Dans le cas de Nintendo, il est recommandé de passer par l’authentification à deux étapes pour se protéger au mieux de toute tentative frauduleuse d’accès à son compte. Pour rappel, la démarche à suivre est donnée sur le site du constructeur à cette adresse.

Mots-clés nintendopiratage