Nintendo donnera plus de détails sur la Switch le 12 janvier

Nintendo vient d’annoncer une bonne nouvelle. La marque donnera plus de détails sur la Switch le 12 janvier prochain, à l’occasion d’une conférence de presse retransmise en direct sur le web. Elle profitera de l’occasion pour présenter toutes ses fonctions en détails, mais aussi et surtout pour dévoiler son prix de vente. Un prix que l’on espère raisonnable. Derrière, la marque lèvera en plus le voile sur les premiers titres prévus pour la plateforme.

La Switch a été officiellement présentée la semaine dernière, par le biais d’une vidéo de quelques minutes. Depuis, le géant nippon a dévoilé quelques informations supplémentaires, sans pour autant s’étendre sur les fonctions de sa nouvelle console.

Conférence Nintendo Switch

Nintendo tiendra une conférence de presse le 12 janvier prochain.

Il reste donc de nombreuses zones d’ombre autour de la Switch et de ses possibilités.

Nintendo tiendra une conférence de presse le 12 janvier

Pour l’heure, tout ce que nous savons, c’est qu’elle se présentera sous la forme d’une console hybride capable de faire office de console de salon ou de console portable, au choix. Elle sera aussi accompagnée par des contrôleurs modulaires et elle fonctionnera avec des cartouches, sans pour autant proposer une rétrocompatibilité avec la Nintendo 3DS.

La console embarquera aussi un pied pour pouvoir tenir à la verticale et elle sera en outre assez puissante pour faire tourner Skyrim, et ce même si Bethesda a refusé de confirmer son portage sur la petite console de Nintendo.

Et après ? Elle sera visiblement propulsée par une puce Tegra de Nvidia et elle sera en outre capable de se connecter à une autre Switch afin de favoriser les parties en multijoueur. Et sinon, il sera toujours possible de se partager l’écran de la console en deux afin d’affronter un de ses amis à Mario Kart ou à n’importe quel autre titre du même genre.

La Nintendo Switch comporte encore de nombreuses zones d’ombre

L’équation comporte cependant encore de nombreuses inconnues. Comme le modèle de la puce, par exemple, ou les caractéristiques de l’écran. On ne connait en effet pas sa diagonale et on ignore même s’il sera recouvert d’une couche tactile. Même chose pour l’autonomie de la console et, surtout, pour celle de ses contrôleurs. Là encore, beaucoup de questions restent en suspens.

Et il y a le prix, bien sûr. Si la plupart des gens pensent que la Switch sera proposée sous la barre des 350 €, les investisseurs espèrent pour leur part que Nintendo ne la proposera pas à un prix supérieur à 299 €.

La firme nippone va-t-elle suivre leurs recommandations ? C’est impossible à dire pour le moment et il faudra donc attendre le 12 janvier pour savoir à quelle sauce nous serons mangés.